Défis du mois de mai. Sublimez les floraisons printanières !

Eh bien, nous voilà au mois de mai, mois du muguet !! 😉

Ce mois-ci, je vous propose à nouveau une thématique assez classique, de saison, mais que nous allons essayer au maximum de dépoussiérer, redécouvrir, explorer de manière plus créative, d’interpréter à travers des approches plus variées et plus originales.

Pfiou, sacré programme sur ce thème tout simple que sont les “floraisons” ! ☺️

 

Grande thématique de Mai : « FLORAISONS », tout simplement !

Pour cette thématique, “floraisons”, toutes nos photos de mai montreront un sujet végétal, si possible fleuri.
Les autres types de végétaux printaniers, du style arbre bourgeonnant, jeunes pousses etc. sont également acceptés ! 😀

Ci-dessous, je vous lance des défis quant à l’approche photographique employée pour sublimer les floraisons de mai. 😆
J’essaie aussi de vous montrer, via mes exemples, à quel point chaque défi peut être relevé de différentes manières, en plan-large ou en gros-plan, sur différents sujets etc. ! 😀

Je sais que pas mal d’entre vous aiment la macro et excellent déjà dans ce domaine. 😉 J’ai donc essayé d’alterner les défis afin de vous inviter, aussi, à sublimer les floraisons de mai via des plans plus larges, et à faire interagir les fleurs avec leur environnement, pour des photos plus riches et plus expressives.
Ainsi, n’occultez pas l’un de ces 2 aspects (macro et plans larges) et essayez de réaliser autant de l’un que de l’autre. 😙

 

Fonctionnement du projet ALJPHOTO

Le projet ALJPHOTO 2016 s’intitule « Au fil des saisons » et vous invite à redécouvrir votre environnement, en images, tout au long de l’année. ☺️

N’hésitez pas à rejoindre le groupe Facebook ALJPHOTO, très actif, cordial, sympa, et source d’inspiration inépuisable ! (le mois dernier, 700 photos, toutes plus bluffantes les unes que les autres, ont été publiées !).
Vous pouvez aussi présenter vos images sur FlickR et les partager dans le groupe du projet.

Sinon, diffusez vos images sur votre blog, si vous en avez un (et faites nous profiter du lien en commentaire !), invitez vos amis ou votre photoclub à relever les défis ensemble… Prenez le projet à votre compte ! 😀

 

L’idée phare consiste à réaliser (et éventuellement partager) des images réalisées pendant le mois courant, en vous inspirant des défis proposés. J’espère de tout coeur que ces propositions créatives vous aideront à vous renouveler, à découvrir de nouvelles approches, et à prendre encore plus de plaisir à photographier !

 

Floraisons-(1)

 

Les défis de Mai !

Voici l’intitulé des défis à relever, pour mai. Encore une fois, d’emblée, ça peut sembler peu parlant, ainsi visionnez sans tarder la suite de l’article ! J’y reprends chacun des défis avec des photos exemples et d’inspiration, légendées.

Défi A – Tableau végétal. Cadrage “rentre-dedans”, plutôt net, montrant l’association d’au moins 2 floraisons différentes (plus, si possible !). Bougez pour composer !
Défi B – Macro (ou gros-plan) de fleur montrant un flou de premier-plan formant comme un “brouillard” coloré.
Défi C – Une photo « anti-bucolique” jouant sur le contraste entre les floraisons printanières et un élément particulièrement terre à terre (mais intéressant pour la photo !).
Défi D – Vue de détail d’une “grosse fleur”, abstraite, graphique, avec le moins d’arrière-plan possible ou sur fond blanc en contre-jour devant une fenêtre (vue de côté ou à pic dans le coeur de la fleur).
Défi E – Photo associant une plante / un massif / un arbre en fleur / un tapis fleuri à un autre élément coloré, non végétal, soit de couleur contrastante soit de même couleur (bonus 2).
Défi F – Prise de vue près du sol, en faible profondeur de champ d’un “tapis fleuri” : jacinthes, pissenlits, violettes, fleurs des bois etc. Indice : ne faites pas la mise au point trop près pour obtenir suffisamment de flou coloré au premier-plan ! Passez en mise au point manuelle, si besoin.
Défi G – Une photo associant floraisons et « art de vivre” ou « bien être », digne d’un magazine de déco ou autre. 😛
Défi H – Floraison floue habillant un plan large pas uniquement végétal (sujet que l’on devine tout juste au milieu d’un rideau fleuri : effet jungle).
Défi I – Floraison, en noir et blanc très contrasté.
Défi J – Macro (ou gros-plan), en faible profondeur de champ, montrant 2 fleurs de couleurs différentes avec chacune une zone nette (pivotez l’appareil jusqu’à inclure les 2 sujets dans le plan de netteté).

 

Et voici les bonus.
NB. Les bonus correspondent à des caractéristiques en plus que doit avoir la photo, déjà réalisée selon l’un des défis précédents.

Bonus 1 – Photo montrant, en plus, une zone nette occupant moins de 1/10 ème de la photo (oui, c’est précis, hihi ! Et, oui, cela veut bien dire que vous aurez 9/10ème de flou ! Youhooou !!).
Bonus 2 – Photo montrant, en plus, une cohérence de couleur entre un élément végétal et un élément non-végétal présent dans la photo.
Bonus 3 – Photo montrant, en plus, une composition oblique voire diagonale (branche, tige, bord d’un pétale ou même élément graphique reliant deux angles opposés du cadre.)

 

Les défis, illustrés

Défi A – Tableau végétal. Cadrage “rentre-dedans”, plutôt net, montrant l’association d’au moins 2 floraisons différentes (plus, si possible !). Bougez pour composer !

Floraisons1

J’associe ici floraison et feuillages très colorés dans le cadre d’un cadrage bien serré permettant d’isoler mes sujets du “bazar” alentour. Seul un petit coin de sol, de couleur neutre, permet à mon tableau coloré de “respirer”.

 

FloraisonsA2Petit

Ici, ce sont les feuillages qui dominent, pour une photo plus verte mais tout de même pleine de nuances. Les pâquerettes viennent pimenter la composition de quelques floraisons !
L’angle à pic et la vue serrée transforment ce bout de massif en tableau verdoyant. 🙂 La forte dynamique diagonale (pâquerettes dans un coin, feuillages allongés d’iris dans l’autre, ligne du mur orientée en biais etc.) donne du peps au tableau !

 

Défi B – Macro (ou gros-plan) de fleur montrant un flou de premier-plan formant comme un “brouillard” coloré.

FloraisonsB1

Flou à l’arrière-plan, flou au premier plan… Il n’est même plus toujours évident de distinguer l’un de l’autre !
Ici, les deux s’entremêlent joyeusement mais la superposition des sujets à gauche de l’image, notamment, permet de distinguer des jacinthes floues situées DEVANT mon sujet principal.
La prise de vue d’un bouquet me donne l’occasion d’associer, ici, de nombreuses couleurs différentes sur une même photo !

 

FloraisonB2Petit

Au jardin, des branches et fleurs d’arbustes (qui est aussi mon sujet), placées très près de l’objectif, forment un brouillard coloré du plus bel effet, vert au centre de la photo et rose en bas et à droite.
On sent que j’ai choisi un angle de vue bien précis afin de dégager le groupe de fleurs nettes du flou environnant.

 

Défi C – Une photo « anti-bucolique” jouant sur le contraste entre les floraisons printanières et un élément particulièrement terre à terre (mais intéressant pour la photo !).

Pour ce défi, je vous propose carrément 2 paires d’images, pour décupler votre inspiration !!

FloraisonsC1Petit

A gauche de ce premier duo, une enseigne de pharmacie vient s’associer à la poésie d’un arbre en fleur…
A droite, c’est le tuyau d’arrosage jaune vif au milieu des pots de fleurs qui m’a poussé à déclencher !

 

FloraisonsC2Petit

Dans ce second duo, à gauche, un cône signalant des travaux se retrouve fortuitement sur un tapis de pétales. 🙂 Les couleurs chaudes donnent son attrait à l’image tandis qu’une branche relie 2 zones distinctes de la photo (haut et bas) et guide notre regard dans la composition.
A droite, les floraisons côtoient grafitis et poubelles (vertes !) pour une image très urbaine, mais pleine de poésie !

 

Défi D – Vue de détail d’une “grosse fleur”, abstraite, graphique, avec le moins d’arrière-plan possible ou sur fond blanc en contre-jour devant une fenêtre (vue de côté ou à pic dans le coeur de la fleur).

FloraisonsD1

Cette vue serrée, sans arrière-plan, nous invite à entrer dans le coeur d’une tulipe.
Les nuances de couleurs, les lignes des pétales et le noir intense des étamines, dans l’angle inférieur gauche, en font une image graphique soignée et attractive !

 

FloraisonsD2

J’ai retrouvé cette image, délaissée, en faisant mes recherches pour ce thème !! Whooo ! Non ?! 😉
Les couleurs 100% naturelles mais boostées, révélées par le post-traitement, nous amènent à nous émerveiller devant la beauté d’une tulipe fanée…
La prise de vue en contre-jour devant une fenêtre renforce le côté translucide des pétales et permet un « effet studio”, sur fond blanc. Cadrage serré sur les éléments qui ont attiré mon regard, composition diagonale, effets de matière… What else?! 🙂

 

Défi E – Photo associant une plante / un massif / un arbre en fleur / un tapis fleuri à un autre élément coloré, non végétal, soit de couleur contrastante soit de même couleur (bonus 2).

FloraisonE1

Je mets de côté les cohérences de couleur pour le bonus et vous présente donc ici des images marquées par un sympathique contraste de couleur. 😀
Ici, c’est tout simplement avec un ciel azur à la densité impressionnante que je fais contraster mon champ de colza ! Un arbre pas encore sous ses atours printaniers ponctue ma composition.

 

FloraisonE2

Les campanules habillant nos villages constituent, elles aussi, de bien chouettes sujets, notamment lorsqu’elles s’associent à des sujets de charme… ou de couleur vive !
Sur cette image, c’est un parapluie rose vif qui joue les compagnons colorés, dans le cadre d’un cadrage en coin.

 

FloraisonE3

Je complète mes 2 exemples précédents avec cette vue frontale de village présentant une association de couleurs à peine supportable pour les yeux !!! 😛 😉 Mais une glycine en fleur rend toujours une ambiance un peu plus nostalgique, plus intemporelle… je ne saurais dire pourquoi !

 

Défi F – Prise de vue près du sol, en faible profondeur de champ d’un “tapis fleuri” : jacynthes, pissenlits, violettes, fleurs des bois etc

FloraisonF1

Il n’est jamais facile de retranscrire la profusion de telles étendues florales, comme ici un mélange de jacinthes et de céraistes. Le flou constitue un bon allié car il “étale » les fleurs, les rendant plus présentes et plus esthétiques…
La netteté placée plutôt à l’arrière de la photo (mais pas à l’infini) permet que le regard ait envie de se faufiler entre les fleurs pour visiter l’image.
☺️

 

FloraisonF2

Ici, j’ai voulu mettre particulièrement en valeur la manière dont les jacinthes envahissent ce chemin forestier, formant comme une coulée florale que l’on hésite à traverser !
La zone de netteté montrant de nombreuses tiges à clochettes vient s’intercaler entre 2 zones floues très esthétiques mais pleines d’informations également : chemin, au premier plan, et décor arboré, en fond.
Cette photo a été prise au 90 mm f/1.8. C’est cette focale assez longue qui me permet de générer du flou tout en saisissant un plan assez large.
😉

 

Défi G – Une photo associant floraisons et « art de vivre” ou « bien être », digne d’un magazine de déco ou autre. 😛

FloraisonG1Petit

C’est lorsque je faisais des photos pour des hôtels, il y a quelques années, que j’ai réalisé cette image… Mais je suis sûre qu’elle pourra vous inspirer, pour vos prochains déjeuner sur la terrasse, – pique-nique dans l’herbe, ou encore brunchs en extérieur !
Le feuillage vert tendre du premier plan, de même que la plante située près de la table jouent un rôle très important non seulement pour le contraste de couleurs rouge/vert mais aussi pour l’aspect bien-être “naturel » qui se dégage de l’image.

 

FloraisonG2

Cette vue de village semble tout droit sortie d’un film, non ?! (“Le jardin secret” ! 😉 ) Mais elle fait, elle aussi, très “magazine de déco”, il me semble.
Je lui ai appliqué un traitement croisé (tons sombres bleutés, tons clairs chaleureux) afin de vous proposer une autre gamme de couleurs et de donner à cette ambiance un petit aspect vintage.

 

FloraisonG3Petit

Petite inspiration complémentaire, pour ce défi ! En retombant sur cette photo d’un morceau de baguette toasté aux chèvre miel et amandes, agrémenté de branches de thym frais, en fleur, j’ai pensé que nous étions bien, là aussi, dans une image assez “art de vivre” / “prenons le temps” / “simplicité et créativité” !
Encore une fois, ma toile cirée colorée, rayée, forme un arrière-plan gai et dynamique. La faible profondeur de champ sublime cette photo culinaire et met l’accent sur le thym, la croûte du pain, ainsi que le bord des tranches de chèvre commençant à caraméliser.

Si vous souhaitez associer inspiration photographique et création culinaire (agrémenter certains petits plats ou tartines toutes simples de fleurs, pour les photographier), vous pourrez trouver, sur ce lien, une liste de fleurs comestibles.
Vous serez sans doute étonné de découvrir que de nombreuses fleurs communes (pâquerettes, primevères, jacinthes, glycine, lilas, magnolias, pissenlit etc…) sont comestibles et peuvent décorer avantageusement vos plats, toasts et salades ! (NB : comestible ne veut pas forcément dire délicieux. Vous pouvez choisir de les manger ou de les laisser de côté dans l’assiette, selon vos goûts. 😉 )

 

Défi H – Floraison floue habillant un plan large pas uniquement végétal (sujet que l’on devine tout juste au milieu d’un rideau fleuri : effet jungle).

FloraisonH1

Ha ha, je vous embête encore une fois avec ce flou de premier-plan que j’aime tant !! 😛
Cette fois, les floraisons, plongées dans le flou, vont servir d’habillage coloré pour un autre sujet (non végétal).

Ici, j’ai photographié au ras du sol de manière à placer de petites fleurs bleu vif formant des tapis (des lithodoras) devant l’habitation. Cela donne tout de suite beaucoup plus d’originalité et d’esthétique à ce sujet très banal !

 

FloraisonH2

Ici, pas d’acrobatie, ouf, ce sont les feuillages colorés d’un arbuste (un piéris) qui servent de base à mon “rideau coloré”.
Le sujet que l’on devine à l’arrière-plan est constitué à la fois d’un rhododendron sur le point de fleurir et d’un joli mur de pierre.
J’aime bien cette photo mais j’aurais aimé que l’on voie davantage de la plante, à l’arrière-plan, dans la percée … Peut-être ne pouvais-je pas monter davantage mon angle de vue pour obtenir cela ?…

 

Défi I – Floraison, en noir et blanc très contrasté.

FloraisonI1

Afin d’être sûre que la profusion de couleurs des floraisons printanières ne vous fasse pas oublier tout ce que le thème du mois dernier vous a permis d’explorer en monochrome, j’ai souhaité réintégrer le noir et blanc, dans notre thème de mai (n’hésitez pas, cependant, à relever les autres défis en noir et blanc également, lorsqu’ils ne précisent pas quel rôle doit jouer la couleur ).
Ici, j’ai adopté un positionnement au ras du sol et essayé de mettre en valeur cette fleur de pissenlit en graine dans le cadre d’une composition très graphique et très excentrée. Le fond bien sombre permet à la fleur comme au brin d’herbe qui l’accompagne de bien se détacher, pour un impact maximal.

 

FloraisonI2

Vue plongeante, cette fois, sur une pelouse agrémentée de pâquerettes et des chaussures à motif graphique ! 😉
J’ai appliqué un traitement assez spécial à cette photo, visant à assombrir le jaune du coeur des fleurs et le vert des feuillages, de manière à accentuer le contraste de l’ensemble et à donner à l’image davantage d’originalité et de présence graphique.

 

Défi J – Macro (ou gros-plan), en faible profondeur de champ, montrant 2 fleurs de couleurs différentes avec chacune une zone nette (pivotez l’appareil jusqu’à inclure les 2 sujets dans le plan de netteté).

FloraisonJ1

Je vous ai fait pas mal travailler le flou, notamment, de premier-plan… Ainsi, pour finir, travaillons la netteté !
Il s’agit donc, ici, de montrer 2 fleurs différentes, nettes (ou en partie nettes), sur fond flou. Sur cette image, un bouton d’or et une fleur de géranium sauvage se prêtent au jeu.
NB : je réalise ces photos en mise au point manuelle de manière à pouvoir me réaliser la netteté juste en éloignant ou rapprochant l’appareil par rapport au sujet.

Après avoir placé l’une des fleurs dans le plan de netteté, j’ai pivoté progressivement mon appareil de manière à rendre la deuxième fleur moins floue, puis totalement nette ! Attention, en faisant cela, on a tendance à perdre parfois la netteté sur le premier sujet ainsi il faut veiller à remettre, chaque fois, un sujet puis l’autre dans le plan de netteté jusqu’à obtenir une netteté franche sur les 2.

Ici, une composition diagonale plaçant chaque fleur dans un coin opposé de l’image, au format carré, fait sortir cette photo de fleurs des champs des classiques de la macro.

 

FloraisonJ2

Sur cette images, nous avons carrément 3 sujets qui apparaissent en partie nets !
Le regard voyage dans la photo selon une trajectoire triangulaire qui le maintient captif.
Il découvre ainsi, l’un après l’autre, la couleur intense de cette petite fleur rose vif poussant sur un arbuste (leptospermum), le modelé des gouttes d’eau déposées sur une feuille d’heuchère et la légèreté d’une bruyère associant tiges rouges et feuilles vert tendre.

 

Bonus 1 – Photo montrant, en plus, une zone nette occupant moins de 1/10 ème de la photo (oui, c’est précis, hihi ! Et, oui, cela veut bien dire que vous aurez 9/10ème de flou ! Youhooou !!).

FloraisonB1-1

J’ai sans doute déjà dû vous le dire, le plus joli, dans les vues en faible profondeur de champ, ce sont souvent les zones floues de l’arrière-plan (ou du premier plan eh eh 😉 ) dans lesquelles les couleurs se juxtaposent et se mélangent ! 💛

Ce bonus est l’occasion, pour vous, de voir jusqu’où vous pouvez élargir votre plan pour augmenter la proportion de flou, sans pour autant perdre l’impact de votre sujet (net) ni aboutir à une vue désordonnée !

Ainsi, ces délicats boutons de fleurs de clématite, bien que n’occupant qu’une petite partie de l’image et laissant la part belle à l’arrière-plan, ne perdent pas de leur impact ni de leur attrait, dans le cadre de cette composition, bien au contraire !
Le fond pictural constitue un écrin juste parfait pour les présenter, d’autant plus que j’ai pris soin de placer les fleurs sur une zone plus “calme”, plus blanche. 🙂

 

FloraisonB1-2

Cette tendre photo a pour but de vous rappeler que, oui, on peut faire une photo aux 9/10 ème floue… en plan large !!! 😀
Le secret consiste, ici, en une prise de vue au téléobjectif (90 mm f/1.8) associée à un arrière-plan bien éloigné du sujet… et un flou de premier-plan, bien sûr, pour appuyer le tout ! 😛 😉

 

Bonus 2 – Photo montrant, en plus, une cohérence de couleur entre un élément végétal et un élément non-végétal présent dans la photo.FloraisonB2-1

Les rapprochements de couleur sont toujours l’occasion d’établir un lien, bienvenu, entre des éléments de l’image.
Ici, le manteau d’une passante répond à l’arbre en fleur…
Les 2 éléments, bien que d’une teinte proche, apportent chacun une expression bien différente : météo fraîche et pluvieuse, pour l’un, et explosion printanière, pour l’autre !
☺️

 

FloraisonB2-2

Je me permets, ici, une floraison pas tout à fait de saison, pour le plaisir de vous (re)présenter cette photo. 😉
L’image montre ici à la fois une cohérence de teintes, bien sûr (à nouveau du rouge/rose, eh eh !) mais aussi un écho de sujet, avec cet imprimé fleuri !
Tiens, et si la saisie d’imprimés fleuris, en plus des véritables floraisons, pouvait constituer un nouveau bonus sympa à essayer de remporter ?! 😉 Disons que ce serait le #MaiBonus4, pour les plus fous d’entre vous !!
😀

 

Bonus 3 – Photo montrant, en plus, une composition oblique voire diagonale (branche, tige, bord d’un pétale ou même élément graphique reliant deux angles opposés du cadre).

FloraisonB3-1Petit

Ce gros-plan panoramique d’un pavot d’Irlande fonctionne, graphiquement, grâce au positionnement du coeur de la fleur dans un angle de l’image mais aussi grâce à ce bord de pétale en diagonale invitant notre regard à évoluer de façon dynamique… C’est une diagonale rouge, de plus !! 😀

 

FloraisonB3-2

Et, pour cette dernière image, c’est un élément non végétal qui crée la diagonale mais le dynamisme est le même !
L’oblique de la porte conduit notre regard jusquà la fleur…

La présence du carrelage ancien donne beaucoup de charme à cette photo et aussi un petit côté “art de vivre”, non ? 😉

 

 

Situations, sujets propices.

Essayez de varier les sujets, de la même manière que les approches ! 😉 Vous trouverez des sujets variés et des environnements différents, selon le lieu de prise de vue. Ainsi, photographiez en ville comme à la campagne, ainsi que dans votre jardin, si vous le pouvez ! Cela vous aidera également à renouveler votre inspiration.
De plus, changez d’échelle de prise de vue, pensez aux différents types de végétaux fleuris…

Voici quelques suggestions pour vous inspirer.
– Plantes, jardins (le vôtre, et celui des autres, de plus loin !). 😉
– Parcs, jardins publics.
– Jardineries, fleuristes.
– Massifs et bacs fleuris, en ville.
– Bacs et pots de fleurs, sur les appuis de fenêtre.
– Arbres en fleurs et buissons fleuris.
– Bouquets.
– Champs, étendues de fleurs cultivées ou sauvages (colza, tulipes, pissenlits etc.).
– Sous bois fleuris. (jacinthes et autres).

 

Floraisons-(2)

 

Pages ressources, tirées de mes livres.

Voici les références de quelques lectures utiles, pour ce thème.

“Photographier au quotidien avec Anne-Laure Jacquart”.
Pages 132 à 135 (jardin), p140 à 151 (conseils macro, macro au jardin, démarche de composition sur des sujets végétaux). N’hésitez pas à glaner également des conseils dans le chapitre “Sortir de chez toi” pour vos tapis fleuris en forêt, vos champs de colza égayant la campagne, vos instantanés de villes fleuries mais aussi dans le chapitre “Photographier à la maison” pour le défi “art de vivre”. 😉

“Composez, réglez, déclenchez ! La photo pas à pas”.
Evidemment, les passages traitant de la profondeur de champ vous seront bien utiles (p98 à 116), de même que les passages sur le cadrage rentre-dedans (pages 42-43) et sur la composition, notamment diagonale (p72-73). Et plein d’autres, j’en suis sûre ! 😛

Mémophoto “Les réglages de l’appareil” et “La composition étape par étape”.
Pour le dosage de la profondeur de champ et la finesse de vos compositions, je vous conseille d’avoir ces Mémophoto dans votre sac pour vous guider ! 😀

“Retouchez vos photos pas à pas”.
Je crois que beaucoup d’entre vous apprécient particulièrement les traitements lumineux et éclatants de mes photos couleur. Ce résultat dépend à la fois d’une bonne optimisation du contraste, d’un léger dosage, souvent, de la balance des couleurs (pour des vues pas trop froides) et, assez peu d’un boost de la saturation…
Ainsi, je vous invite à continuer à travaillez avec “Retouchez…” pour des photos avec toujours plus de peps !!

Encore une fois, l’ensemble de l’ouvrage peut vous aider à tirer la qualité de vos images vers le haut via l’optimisation du contraste et de la couleur. Par exemple, les retouches par gammes de teintes, présentées au chapitre 7, peuvent vous permettre de booster particulièrement une couleur et d’affiner sa teinte.
Par exemple, certaines photos (prises à l’ombre ??) montrant un vert « trop vert » ne semblent pas toujours très jolies… Sélectionnez la gamme des “Jaunes” (le vert est souvent dans la gamme jaune ha ha 😛 ) et poussez très très légèrement la teinte vers le jaune, justement (attention, c’est délicat si votre photo montre également des sujets jaunes !…). Vous verrez que le rendu apparait alors d’emblée plus naturel !

Si vous photographiez des fleurs rouges ou roses et rencontrez des problèmes durant la phase de retouche, consultez les pages 156-157 qui explicitent comment doser contraste et saturation dans certaines photos délicates.

 

Floraisons

 

J’espère que ces différents conseils vous aideront dans vos prises de vue et que les défis du mois vous permettront de vous dépasser et de sublimer les floraisons printanières comme jamais auparavant !

(NB : si vous avez de la neige, ben faites avec, lol !!! 😛 Une fleur peut être jolie, même sous le givre, la neige mais j’espère bien que le soleil s’imposera enfin en mode “mai, fais ce qu’il te plait ! [Et surtout des photos. 😛 ] » ).

 

Si vous avez des questions sur les défis, la manière de participer au projet, n’hésitez pas, les commentaires sont là pour ça ! 😉

Très bon mois de mai et bonnes images ! ☺️

20 commentaires

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci Evelyne !

      Ravie que cela t’ait inspiré d’emblée !! 😀

      Bonne images ! 😉

  • Macaire Jean Yves

    Toujours aussi douée…..!!

    Bises

    p.s. Je me contente de prendre La Caboche en photo au théâtre de Douai !

    • Anne-Laure Jacquart

      Jean-Yves, merci !! 😀

      Bah, c’est là dedans que tu excelles, ces photos de théâtre… 😉

  • Sandrine

    Il y a maintenant 1 an je terminais, dans la douleur :-o, un projet 52, et depuis plus rien, plus d’envie, plus le goût, à croire que ce projet m’avais vidée. Ce projet était devenu trop contraignant mais comme je n’aime pas abandonner, je me suis obligée à aller jusqu’au bout, même si je n’avais plus aucun plaisir !!!
    Depuis, j’ai bien essayé de ressortir mon boîtier de temps en temps mais bof bof bof … pourtant à plusieurs reprises je me suis dit qu’il serait sympa de reprendre quelques uns des thèmes de ce projet 52 pour les faire différemment, les « travailler » vraiment, mais non, vraiment la motivation n’était plus là !!! Je n’allais même plus voir les sites de photos qui sont pourtant source d’inspiration !!!
    Et puis hier je reçois la news letter décrivant ce défi et paf, l’envie est là, l’envie refait surface !!!! C’est peut-être enfin le bon moment pour m’y remettre, en douceur.
    Alors je ne vais peut-être pas faire tous les « exercices » proposés mais je vais quand même essayer de m’amuser 🙂
    Et donc merci pour m’avoir redonner cette petite lueur d’envie 🙂

    • Anne-Laure Jacquart

      Oh Sandrine, désolée, je pensais t’avoir déjà répondu !!…. ☺️

      Ton commentaire m’a beaucoup touché… I
      l n’est pas facile de rester toujours inspiré mais c’est vrai que se forcer n’est pas bon, non plus…

      Moi-même, j’ai l’impression que j’ai peut-être trop fait de photos à une époque (le photodiary) et que j’aurais dû davantage me préserver, préserver mon inspiration etc. A présent, l’envie et l’inspiration fluctue mais c’est normal ! 😉

      Comme je suis heureuse que la news relayant ce défi t’ait créé un déclic et redonné envie !!! 😀

      Est-ce que tu as refait quelques photos depuis le début du mois, sans te mettre la pression ? ☺️

      Merci encore pour ton beau commentaire et à bientôt !

  • Athomecrochu

    Photos à la fois simples et travaillées, classiques et originales, pastelles et colorées…j’adore. J’ai un peu délaissé mon apn par manque de temps et d’inspiration. Les images que je viens de voir rallument la petite flamme de l’envie de regarder autour de moi pour voir si il n’y aurait pas une petite photo à faire. Merci

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci Athomecrochu pour ces beaux compliments !! 😀

      La petite flamme a-t-elle donné de jolies photos acidulées ? ☺️

  • GRACIANO brigitte

    Ouah! C’est beau et donne envie ! Va permettre de sortir des sentiers battus ! Nouveaux projets nouvel appareil ! Gm1 Plaisir et travail en perspective !

    • Anne-Laure Jacquart

      Yessss !! 😛
      Alors, Brigitte, comment cela se passe-t-il avec le GM1 ?! Que du bonheur ?! 😀

  • Laurence

    Et bien il n’y a plus qu’à !!!
    Je viens en tout cas d’en prendre plein les mirettes avec toutes ces belles couleurs …
    Merci pour tout ce travail de préparation Anne Laure 🙂

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci Laurence !! ☺️

      Oui, ça demande pas mal de boulot mais j’aime assez m’auto-inspirer par la même occasion ! 😉

  • l'angevine

    oh le défi B est très bien coloré que j’adore…mon neveu aura le livre mission photos de 8_12 ans samedi avec un bel APN où sa mère a hâte aussi de l’emprunter pour prendre des mises au point sur ses créations de bijoux,car là je lui ai faite une série avec mon joujou pro…en espérant que tu ailles mieux suite à tes soucis de santé…j’ai aussi lu le livre,très bien construit et pédagogique où il va bien s’amuser avec sa maman…lol,passe une agréable journée…bizous

    • Anne-Laure Jacquart

      J’espère que Stan a été vraiment content du livre !!

      Merci pour tes compliments dessus, en tous cas. Ravie qu’il serve à toute la famille ! 😀

  • Marie

    Privilégier l’expression … j’aime bien ce parti pris d’orienter nos défis vers des plans plus larges, car je fais partie de ceux qui aiment la macro et qui se laissent aller à la facilité en la pratiquant souvent 🙂 et puis, ça n’empêche pas de se faire plaisir de temps en temps avec une ou deux photos rapprochées puisque ça rentre dans les défis … hé, hé 😉
    Tes photos sont un régal pour les yeux, toutes ces couleurs « judicieusement » acidulées, ça modernise les images je trouve, et les dynamise en même temps …
    Merci Anne-Laure pour cette nouvelle thématique, pas si classique en fait 😉

    • Anne-Laure Jacquart

      Oui, la macro est tellement addictive et presque « facile » une fois que l’on a trouvé le truc… 😉

      Alors, as-tu relevé le défi des plans larges, Marie ?! 😀

      Merci beaucoup pour tes compliments sur mes images et sur la thématique de mai.

  • Bruno

    Bonsoir Anne-Laure,
    merci encore une fois.
    J’aimerais beaucoup vous partager mes résultats…
    Le défi d’avril m’a plus inspiré que le précédent.
    Bruno

    • Anne-Laure Jacquart

      Ce serait avec plaisir ! Ravie que vous ayez été inspiré. ☺️
      Le plus simple consiste à mettre vos images en ligne, sur un site, un blog, ou un réseau social photo comme FlickR, ce qui vous semble le mieux pour vous, et de partager le lien dans les commentaires.

  • bonnaire christophe

    Bonjour,
    la même question qu’au mois d’avril 😉 : comment puis-je poster des photos pour les défis ? j’anticipe, vu que je viens de lire le thème, et que il me semble moins évident que celui d’avril…

    • Anne-Laure Jacquart

      Ah désolée, Christophe, je pensais avoir déjà répondu à cette question… ☺️
      C’est que quelqu’un d’autre a déjà dû la poser !! 😉

      Cela me fera très plaisir de découvrir vos images.
      Le plus simple consiste à les mettre en ligne, sur un site, un blog, ou un réseau social photo comme FlickR, ce qui vous semble le mieux pour vous, et de partager le lien dans les commentaires. 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *