Fleurs printanières au téléobjectif

Pour conclure mon article sur les filtres close-up, j’ avais précisé que ce n’est pas vraiment la taille du sujet dans la photo qui fait son impact visuel (in english below). Ainsi, ce n’est pas toujours en allant au plus près ni en cherchant le grossissement le plus important que l’on obtient le meilleur résultat ! ;)

Ces deux photos printanières en sont, il me semble, la preuve.

 

CrocusTeleAfin de diversifier les approches, je n’ai donc pas photographié ces fleurs en macro, de près, mais au contraire d’un peu plus loin, au téléobjectif.

Cette distance avec le sujet me permet d’intégrer de nombreux éléments flous au premier-plan, magnifiés par la faible profondeur de champ.
Les photos réalisées montrent davantage les sujets en contexte, sans constituer pour autant des vues banales et descriptives de ceux-ci ! :)

 

 

Règles d’or pour réussir vos photos nature au téléobjectif

Premier-plan et arrière-plan bien flous.
Le résultat est normalement assez facile à obtenir avec un téléobjectif. Privilégiez toutefois les grandes ouvertures (les 2 photos présentées sont prises au 90 mm à f/1.8) et n’hésitez pas à faire surgir dans le cadre des éléments proches de vous pour créer une sorte de brouillard coloré comme ci-contre (je me suis placée en embuscade derrière une jonquille :lol: de manière à créer ce flou jaune qui donne de la profondeur et égaye la photo).

Composition soignée avec un sujet bien décentré vers l’un des angles du cadre.
La position du sujet principal dans la photo dépend surtout de l’intérêt du décor au dessus ou en dessous de lui, de même qu’à droite ou à gauche (Le sujet est positionné en haut du cadre, dans les vues présentées, ce qui me permet de bénéficier du flou esthétique qui transforme les fleurs environnantes en un tableau semi-abstrait. Si vous bénéficiez d’un arrière-plan esthétique au dessus du sujet, décentrez plutôt les fleurs vers le bas !).

Angle de vue « au ras des pâquerette ».
Placez-vous au niveau du sujet pour le montrer entouré d’autres fleurs et avec des végétaux devant et derrière plutôt que sur fond de terre, de brindilles ou du paillage ! Vous donnerez ainsi l’impression au spectateur qu’il est un petit insecte évoluant de fleur en fleur.

Couleurs fortes et tranchées.
En effet, le flou peut vite nous faire perdre nos repères, ainsi veillez à la lisibilité de l’image. Un sujet coloré mais de couleur tranchée par rapport à un arrière-plan et/ou un premier-plan d’une autre couleur génère des images gaies et pleines d’impact. Au milieu de la verdure, les fleurs de couleurs chaudes (rouges, roses, violettes, oranges) sont des sujets de choix.

 

Primeveres

 

Eh bien, bonnes photos !! :D

22 commentaires

  • Dany51

    Bonsoir Anne Laure,

    Superbes photos/peinture, j’ai envie de dire……bien que j’essaie souvent d’avoir ce rendu, je n’y arrive pas vraiment….quelque chose me manque, mais je trouverai ce que c’est…..
    Bonne soirée

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci pour tes compliments Dany !

      J’espère que tu trouveras vite ce qui manque à tes photos pour avoir un bon rendu…
      Il faut vraiment jouer avec son angle de vue pour intégrer plein plein d’éléments flous au premier-plan pour que ce soit joli. :)

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci Céline ! :)

      Je trouve aussi que c’est le style de photos dont on ne se lasse pas, à regarder comme à prendre. ;)

  • Therese

    Bonjour Anne-Laure ,
    Ton article tombe à pic ; en ce moment j’ essaie de faire des photos avec un flou en arrière-plan ou premier-plan avec mes objectifs 14-42 et 45-150 du GF6 .
    Tes photos sont prises avec le GM1 ? Dans ce cas , la focale 90 est-elle celle inscrite sur l’ objectif ou l’ as-tu converti en plein format ? ( Tu vois , je suis tes articles sur la technique … ) .
    J’ adore la dernière photo .

    • Anne-Laure Jacquart

      Tant mieux alors ! :D

      A combien ouvrent tes objectifs ?

      Les photos ont été prises avec le GM1 et mon 45 mm (focale intrinsèque de l’objectif) qui fait du 90 mm en équivalent 24×36.
      C’est un objectif Olympus, le Zuiko 45 mm f/1.8, donc. :)

      Oui oui, je vois que tu suis ! Très bien, trèèès bieeeen !! :lol:

      • Therese

        Bonjour Ann-Laure,
        Merci pour ta réponse .
        Pour répondre à ta question , mon 14-42 ouvre au max à 3.5 et mon 45-150 à 4 . C’ est un peu juste pour avoir un beau flou ?

        • Anne-Laure Jacquart

          Thérèse, merci pour tes infos. Pour l’ouverture, je ne me rends pas compte. Effectivement c’est moins bien et ça peut être un peu juste… mais essaie quand même ! :D

          Il faut que tu essaies de compenser l’ouverture un peu limitée par encore plus de proximité avec les éléments que tu veux flous et une focale plus importante.

          Si ton 45-150 ouvre à f/4 constant, essaie d’emblée avec lui, à 150mm f/4 et dis nous ce que ça donne ! :)
          Sur le GF6, ça fait du 300mm, par contre, donc grossissement d’enfer, ce sera un peu plus dur de tenir le cadrage à main levée.
          Côté temps de pose, ça devrait aller, en extérieur, en pleine journée mais méfie-toi quand même. ;)

  • Cécile

    J’aime quand je me sens transformée en coccinelle qui volette de fleur en fleur… ;) Taquinerie à part, c’est ravissant et plein de charme. Cette année j’ai boudé les fleurs de mon jardin (enfin jusqu’alors…) là, je me dis que j’ai eu tord!

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci Cécile !

      Oui, les fleurs, même quand on ne s’en occupe pas, ne se vengent pas pour autant et sont toujours prêtes pour une petite séance photo improvisée. :)

  • Pascaline

    Un article qui tombe à pic pour moi, qui ai toujours tendance à sortir mon objectif macro dès que je vais dans le jardin :D
    Avant je photographiais les fleurs avec mon télé 50-200mm mais la plus grande ouverture étant à f/4 ça limite les possibilités de beau flou… Il m’arrive aussi de photographier avec mon objectif macro en m’éloignant du sujet, ce qui me permet d’une part d’avoir une plus grande netteté sur mon sujet mais également de pouvoir intégrer d’autres éléments dans le cadre, mais c’est vrai que j’ai plutôt tendance à faire des gros plans, ce qui à la longue peut devenir lassant ;)
    Pas facile de se renouveler d’une année sur l’autre ;) J’adore ta photo de primevères, on dirait que tu as peint le premier plan à l’aquarelle ! J’en ai fait une petite série dans mon jardin mais du coup, je ne suis pas satisfaite du résultat car justement j’ai plutôt fait des gros plans et au final je ne suis pas convaincue(en plus je deviens de plus en plus exigeante avec moi-même !)… Je vais sûrement réitérer l’expérience après lecture de ton article et aborder la prise de vue sous un angle nouveau !

    • Anne-Laure Jacquart

      La macro est très sympa mais c’est vrai que, quelle que soit notre approche de prédilection ou notre matériel, on a parfois tendance à standardiser nos photos sans s’en rendre compte et c’est sympa de redécouvrir des perspectives plus ou moins inexplorées !! :D

      C’est vrai que l’on peut trouver des points communs entre mon attirance pour le flou et mon envie de découvrir, ces derniers temps, les opportunités de l’aquarelle. ;)

      J’espère que mes photos te permettront de redécouvrir tes primevères sous un nouveau jour !! :lol:

  • carla b

    vraiment superbe! c’est génial de rappeler qu’il peut être bon de délaisser gros plans, close-up, …, en flânant au ras du sol dans les fleurs, en sortant des sentiers battus tout simplement! merci! je m’y suis essayée mais n’en suis sortie qu’à moitié satisfaite, maintenant tout me semble clair ..!

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci >Carla pour tes beaux compliments. J’espère que tes prochains essais seront plus probants, grâce à ces quelques conseils.

      Une de mes lectrice, sur Facebook, a fait une photo en s’inspirant de mes conseils et le résultat est assez convaincant donc c’est super !! :)

  • Sébastien

    Merci de transmettre toutes ces bonnes idées. Suite à ton article sur les filtres close-up, je m’en suis vite commandé un lot de base (Polaroïd pour répondre à une question posée dans un commentaire sur l’article des filtres close-up) pour moins de trente euros. J’ai greffé le filtre +10 sur mon 18-105 lui aussi de base et j’ai passé la fin d’après-midi à ramper aux alentours de l’étang tout proche de chez moi. Je me suis amusé comme un fou à prendre les photos, à m’assoir, réfléchir, me piquer les coudes et les genoux entre gravier et ronces, à jouer avec les contre-jours, les différents angles de vue et les différentes focales. Je me suis tout autant amusé dans le post-traitement (connais-tu un bon livre sur la retouche photo par hasard ?? lol) et suis même content du résultat. donc que du bonheur !!!
    Tout ça pour dire que du coup je me replonge avec plaisir dans tes deux premiers bouquins et même si le temps me manque c’est toujours avec plaisir que je suis tes conseils et tes explications pour faire ce que je peux avec ce que j’ai et ça c’est vraiment génial. Tes propos illustrés sont un véritable boost pour la créativité.
    Merci donc et vivement le mois de Mai où entre couleurs vives de printemps et sortie de ton livre, les séances photos seront riches de plaisir.
    Courage à toi et bonne fin de journée.

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci pour ton retour, Sébastien !

      C’est vraiment super de savoir que tu t’es autant éclaté avec tes filtres close-up !! :D
      Il y a tant d’approches photographiques à découvrir… :)

      Cela fait très plaisir de te voir aussi motivé, enthousiaste. Je suis très fière de pouvoir ainsi booster votre créativité !
      Merci à vous d’être réceptifs à mes articles, à mes images, à mes suggestions de prise de vue. :)

      Et vivement le mois de mai, en effet !! (cette semaine, je suis malade et c’est galère pour avancer sur le livre… Pfff, j’espère que je ne vais pas nous mettre en retard !… :? )

  • Stéphane

    Comme ça tombe bien : je vais recevoir samedi mon premier « vrai » appareil photo depuis que j’ai arrêté l’argentique et c’est tout à fait le genre de photo que je vais pouvoir (essayer de) faire dans mon jardin :o)
    Merci de continuer à poster malgré l’arrivée prochaine de ton troisième livre (même si une petite coupure fait souvent du bien ^^).

    • Anne-Laure Jacquart

      Eh bien, quel évènement, Stéphane !
      Bienvenue dans l’univers de la photographie numérique !! :D

      J’espère que mon site et mes ouvrages pourront t’aider à ne pas te laisser effrayer par cette nouvelle bête. ;)

      Ce n’est pas évident de continuer à poster avec le livre… J’arrive à peine à vous proposer un article par semaine et je ne sais pas si je pourrai continuer dans les semaines à venir.
      Je ferai peut-être une pause pour le site au mois de juillet ou août pour me ressourcer à fond. :)

  • christiane

    Magnifique, j’ai une préférence pour la photo de primevères. C’est amusant j’ai fait des essais ce week-end, justement sur des primevères semblables (couleurs naturelles, pastels bien plus chouettes que celles qu’on trouve dans les jardineries). j’étais assez contente pour certaines photos, mais je suis loin d’égaler « le maître » (hihi).
    C’est d’autant plus intéressant que je convoite cet objectif depuis un bon moment mais j’hésitais car je me demandais si j’aurai l’utilité d’un 45 mm (90), j’ai la réponse.

    • Anne-Laure Jacquart

      Oui, j’aime bien aussi des primevères sauvages. Il y en a des dizaines qui se ressèment dans mon jardin et forment des tapis. J’en déplace certains pour les mettre dans mes massifs et elles fleurissent une grande partie de l’année. C’est très agréable ! :)

      A coup sûr, un jour tu surpassera « le maître » !! :lol: ;)
      C’est bien si tu étais contente de tes photos. :) Peut-être que celle-ci t’en inspirera encore d’autres ?!

      Le 45 mm -> 90 mm f/1.8 est très agréable, je trouve, pour les portraits et scènes de vie un peu resserrées ainsi que pour des photos comme celles là d’objets ou de décors mis en valeur par un jeu de flou. :)

  • marcelle

    Bonjour, j’apprécie beaucoup votre travail et vous remercie de bien vouloir m’adresser votre newsletter
    Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>