Mélancolie enfantine…

Ce week end, j’ai photographié des gens aux fenêtres…

J’aime bien la rêverie qui se dégage de ces postures de dos, avec ce regard tourné vers l’extérieur autant que vers l’intérieur, façon introspection…

Ainsi on fait cohabiter le lieu, dedans, la perspective, dehors, et la revêrie, au dedans du personnage sur lequel on a choisi de projeter une histoire.
Cette fillette assez intemporelle me semblait un personnage idéal !…

Cette photo vous plait-elle ? Que vous chuchotte-t-elle donc à l’oreille ? 😀

 

ALaFenetre

 

Je dois reconnaître que le jeu de flou de profondeur de champ n’a pas été dûment prémédité.

En réalité, j’essayais de saisir cette fillette à la robe rouge à pois sans trop me faire remarquer dans ce lieu presque vide, faisant plus ou moins semblant, en alternance avec des vues du sujet convoité, de photographier le paysage à travers la fenêtre… 😉

Et puis, soudain, ces deux approches se sont mélangées quand, en revenant sur l’enfant avec la netteté à l’infini, j’ai entraperçu cette vision, sur mon écran. Bingo, j’ai déclenché dans la foulée.
Ce rendu laissant une grande part au flou était, selon moi, tout ce qu’il fallait à ma photo pour être convaincante et expressive.

 

Je tiens à préciser que déclencher avec cette mise au point décalée a été toutefois un vrai choix.
Je ne vous présente pas ici une « photo ratée » que j’aurais par la suite réhabilitée. 😉

 

Je pense que vous l’avez bien compris. Selon moi, c’est l’utilisation pertinente, originale et parfois détournée des paramètres photographiques qui fait la différence entre une image banale et une photo créative.

Pour illustrer cela, je terminerai avec ce comparatif dans lequel le choix de netteté fait toute la différence, même si la posture joue son rôle également.
Comme je le dis souvent, il n’y a pas photo, n’est-ce pas ?!

 

ALaFenetreComp

 

Ces photos ont été prises au 45 mm -> 90 mm à f/2.5, avec mon hybride micro 4/3, le Lumix GM1.

Je ne me lasse pas de ces petits plus qui font tout le sel, la saveur d’une image et ne cesserai de vous encourager à en faire profiter vos photos. La prochaine fois que vos clichés vous sembleront un peu banaux, quel paramètre photographique, quelle démarche créative choisirez-vous pour faire la différence ?
Si vous manquez d’idées, n’hésitez pas à vous référer à nouveau à mon article sur l’inspiration. La point 8 de cet article suggère différents « hacks » photographiques qui peuvent vous aider à transfigurer vos images ! 😛

8 comments

  • Céline

    Oh que oui, cette photo me plaît Anne-Laure ! J’aime voir les personnes de dos, je les trouve souvent très expressives et suggestives… c’est le cas de cette image qui amène à porter notre regard au loin à travers la fenêtre. Par son attitude physique, la petite fille me suggère de contempler le paysage qu’elle-même regarde 🙂
    Bonne fin de semaine ! 😉

  • l'angevine

    j’aime bien ce grain qui est peut-être dû au bruit de l’APN où ça me fait penser à mon enfance lors de mes repos au lit le fait que je suis atteinte d’une maladie génétique et que je regardais mes voisins dont les autres gosses jouer…

    • Anne-Laure Jacquart

      C’est amusant, L’Angevine, sur Facebook, une personne a violemment critiqué le grain… 😉

      Comme quoi, les goûts et les couleurs !…
      Moi j’aime bien aussi la matière que cela donne au flou. 🙂

  • Lallie

    J’aime beaucoup cette photo rêveuse et poétique. Effectivement, lorsque l’on compare les 2 photos, on n’a pas le même ressenti. Cette forme de robe et cette fillette à la fenêtre a un petit côté « Alice au pays des merveilles », non?

  • Tiaré

    Ah oui, le flou fait toute la différence et fait que l’enfant soit non seulement rêveur, mais comme faisant partie d’un rêve ! Je suis toujours aussi admirative !! 😀

  • Anne-Laure Jacquart

    Merci à toutes pour vos gentils commentaires !
    Ravie que cette photo vous ait plu et vous ait semblée évocatrice ! 🙂

  • carla b

    ahhh le flou, le grain, la poésie … tout y est! cette rêverie n’opérerait pas sans ces ingrédients … et nous aussi faisons partie de ce rêve, ne serait ce pas le nôtre d’ailleurs?

  • Georges

    Beaucoup de charme, un beau regard de femme.

    Je trouve que la petite fille est mise en valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *