Mes premières photos au Lumix GM1

Pour vous aider à patienter jusqu’à mon prochain article dédié au Lumix GM1, je vous propose une « humeur photographique » un peu plus décousue que d’habitude. :)

Voici donc une petite sélection d’images de ma prise en main de ce nouveau boitier hybride.
J’ai pensé que certains d’entre vous pourraient être intéressés de voir les photos produites par cet appareil, notamment pour juger de la qualité d’image en assez haute sensibilité ou de la quantité de flou de profondeur de champ générée par le capteur micro 4/3 (attention, l’ouverture de l’objectif et la proximité au sujet jouent beaucoup également !).

Et puisque cela me donne l’occasion de vous faire partager quelques images… :D

 

Vous verrez qu’avec le zoom n’ayant pas spécialement une grande ouverture, pour mes photos en extérieur sans intention de flou, j’ai photographié simplement en mode P. Dès lors que j’ai souhaité jouer avec le flou de profondeur de champ, à l’aide de mes focales fixes lumineuses et/ou manqué un peu plus de lumière), j’ai utilisé le mode A et réglé l’appareil sur sa plus grande ouverture.

Cette démarche de réglage est d’ailleurs celle conseillée dans le mémophoto « Les réglages de l’appareil ». ;)

 

A few words in english... Click to read!

 

Lumix-GM1-1Une fois n’est pas coutume, j’accompagne aujourd’hui mes images de quelques informations techniques (aaaaaah !!) : objectif utilisé, démarche de prise de vue et réglages.
Pour ce qui est de la focale, j’indique chaque fois la focale intrinsèque de l’objectif puis la focale en équivalent 24×36 (j’ai prévu un article dédié à la conversion de focale mais je manque de temps pour finaliser toutes mes idées…).

Et à présent, place aux images ! :D

 

Ci-contre (Gentil toutou :) ) :
Lumix GM1 et objectif Zuiko 45mm -> 90mm f/1.8.
Prise de vue en Mode A à f/1.8. Sensibilité 800 ISO. Temps de pose résultant d’1/250ème s.

 

Ci-dessous (A qui la fèèèève ?!) :
Lumix GM1 et objectif Zuiko 45mm -> 90mm f/1.8.
Prise de vue en Mode A à f/1.8. Surexposition à + 0,33 IL. Sensibilité 200 ISO. Temps de pose résultant d’1/125ème s.

 

Lumix-GM1-2

 

Ces deux photos suivantes, un peu plus typées Photodiary ;) ont été réalisées en intérieur, à 1600 ISO.

Ci-dessous à gauche (Bonheur acidulé)
Lumix GM1 et objectif Zuiko 45mm -> 90mm f/1.8.
Prise de vue en Mode A à f/2.8. Sensibilité 1600 ISO. Surexposition à +0,66 IL. Temps de pose résultant d’1/60ème s.

Lumix-GM1-9

Ci-dessus à droite (Kusmi tea love)
Lumix GM1 et objectif Zuiko 45mm -> 90mm f/1.8.
Prise de vue en Mode A à f/1.8. Sensibilité 1600 ISO. Temps de pose résultant d’1/250ème s.

 

Ci-dessous (gouttelette) :
Lumix GM1, objectif Lumix 20mm -> 40mm f/1.7 et filtres close-up +3 et +7 associés.
Prise de vue en Mode A à f/2. Surexposition à + 0,33 IL. Sensibilité 125 ISO. Temps de pose résultant d’1/3200ème s.

Lumix-GM1-8

 

Ci-dessous, à gauche (arbre pourfendu) :
Lumix GM1 et zoom du zit Lumix 12-32 mm (-> 24-64 mm) f/3.5 – 5.6 .
Focale à 32 -> 64mm. Sous-exposition à -1 IL. Sensibilité 200 ISO. Ouverture à f/11 et temps de pose d’1/60s.

Lumix-GM1-6

Ci-dessus, à droite (calvaire breton) :
Lumix GM1 et zoom du zit Lumix 12-32 mm (-> 24-64 mm) f/3.5 – 5.6 .
Focale à 32 -> 64mm. Sensibilité 125 ISO. Prise de vue en Mode P. Couple de réglages généré par le boitier : f/7.1 1/200s.

 

Lumix-GM1-4

Ci-dessus (La framboise de janvier) :
Lumix GM1 et objectif Lumix 20mm -> 40mm f/1.7 et filtres close-up +3 et +7 associés.
Prise de vue en Mode A à f/2. Surexposition à + 0,66 IL. Sensibilité 200 ISO. Temps de pose résultant d’1/250ème s.

 

Lumix-GM1-5

Ci-dessus (Bouquet d’hiver)
Lumix GM1 et objectif Lumix 20mm -> 40mm f/1.7 et filtres close-up +3 et +7 associés.
Prise de vue en Mode A à f/2. Surexposition à + 0,66 IL. Sensibilité 200 ISO. Temps de pose résultant d’1/320ème s.

 

Lumix-GM1-3

Ci-dessus (Matin brumeux) :
Lumix GM1 et zoom du zit Lumix 12-32 mm (-> 24-64 mm) f/3.5 – 5.6 .
Focale à 16 -> 32mm. Surexposition à + 0,33 IL. Sensibilité 125 ISO. Prise de vue en Mode P. Couple de réglages généré par le boitier : f/7.1 1/320s.

 

J’espère que cette sélection de photos variées vous a plue et vous inspirera, peut-être, quelques prises de vue pour le week end prochain !

58 commentaires

  • Pascaline

    Des framboises en janvier, on aura tout vu ! Tu les as rajoutées en post-production, avoue :D
    Bon trêve de plaisanteries, elle est super cette petite sélection d’images, ça fait même rêver quand on voit la « propreté » de certaines, prises avec des valeurs iso élevées ! Tu vas vraiment réussir à me faire mettre au placard mon lourd et encombrant reflex ;)
    J’adore la photo de l’arbre pourfendu, avec ces tons bleus et oranges qui se répondent, le caractère échevelé de l’arbre qui contraste avec les lamelles rectilignes du store, et puis bien-sûr l’opposition ombre et lumière : tu as vraiment joué les contrastes sur tous les plans !

    • Anne-Laure Jacquart

      Hihihi, bon, pour les framboises, il n’y a pas de quoi faire de la confiture tout de même !! ;)
      C’est vrai que le rendu est vraiment propre en hauts ISO, c’est très pratique et très agréable.

      Si tu fais tes photos macro dans ton jardin, je dirais que l’encombrement du reflex n’est peut-être finalement pas si gênant pour toi… Mais bon, le poids au bout des bras, ça compte quand même !! ;)

      Merci pour tes compliments sur l’arbre pourfendu ! Quelle belle analyse !! Je n’avais pas encore eu l’occasion de noter toutes ces oppositions (lol on dirait une analyse en mode Sherlock ;) ).

      • Pascaline

        effectivement, le changement ce ne serait pas forcément pour la macro mais plutôt pour la photo au quotidien, en balade, en vacances, en weekend… bref, avoir un petit appareil pratique à emmener partout avec moi et ne pas rater de photos parce que j’ai laissé mon sac à dos à la maison :)

  • Thomas Benezeth

    Excellente sélection de photos, bravo ! Je ne saurai dire si ça m’encourage plus que ça ne me dégoute (dans le sens « jaloux », pas un dégout lié aux photos ^^) ;-)

    Mais du coup, tu ne photographie jamais au reflex ? En as tu un ?

    Continue de nous émerveiller avec ce nouveau joujou ;-)

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci pour tes compliments ! J’espère bien que c’est l’inspiration et l’encouragement qui l’emportent !

      Non, je ne photographie plus au reflex depuis quelques années maintenant. J’ai conservé mon ancien reflex mais la technologie évoluant, mes petits hybrides sont sans doute plus performants que mon ancien reflex !!
      Pour mes photos du quotidien et mes instantanés improvisés en allant faire une course ou me promener, l’hybride me convient vraiment mieux. J’avoue que le reflex ne me manque pas. :)

      • Thomas Benezeth

        Je te comprend tout à fait !

        Depuis 2 mois, je possède un Fuji X100s, certes plus gros que ton nouveau joujou, mais toujours bien plus petit et léger qu’un reflex.. Et du coup, je n’utilise que mon X100s, j’ai du mal à ressortir le Reflex ^^

        Je crois que lorsqu’on a gouté à ces appareils plus petit mais très performant, il devient difficile de s’en passer (j’aimerai bien troquer mon reflex pour un hybride ^^).

    • Anne-Laure Jacquart

      Non, c’est sûr ! J’aurais aussi pu faire ces images avec mon GF1 bien entendu. Avec juste un peu plus de grain sur les vues en haute sensibilité et un peu plus de poids en main. ;)

  • neida

    Merci pour cette belle série et pour le partage des differents réglables. Perso j’ai également une préférence pour l’arbre pourfendu. Tous les ingrédients y sont pour faire d’elle une photo remarquable . Horizontalité/verticalité, clair/obscur, détails/silhouette, encadrement. J’aime beaucoup ce style d’image et essayerai de m’en inspirer avec mon reflex que je n’ai pas l’intention de quitter pour l’instant.

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci pour tes compliments Neida !

      Je vois que l’arbre pourfendu a du succès. :)
      Je suis ravie qu’elle vous plaise et je la trouvais très sympa même si je n’avais pas vraiment pris le temps cette fois-ci, j’avoue, de détecter toutes ces oppositions.

      Toutes les images présentées, tu peux tout aussi bien les faire avec un reflex. Cela ne pose aucun souci bien sûr !
      A chacun le matériel qui lui convient, et qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse ! :D

  • MALET Philippe et MICHEA Gaëlle

    M A G N I F I Q U E Y’a pas.. le 1.8 c’est cool…. Nous, on est en train de s’équiper de 2 vieux cailloux de 50mm (100mm en équivalent argentique) en 1.7 et 1.8, des objos en monture M42 à 30 euros le bout sur le bon coin + 10 euros de bague pour monter ces vieux objos sur nos hybrides Panasonic GF6…. Actuellement en attente de livraison des bagues, ces images nous font baver ! Vivement les suivantes. Philippe et Gaëlle

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci beaucoup à tous les deux !!
      Je suis effectivement devenue fana des grandes ouvertures. ;)

      Je sens que vous allez bien vous amuser avec vos objectifs argentiques montés sur hybride !!
      Je l’ai testé également et c’est un peu coton pour la mise au point mais très sympa ! Personnellement, je diaphragmais un peu pour avoir tout de même un meilleur piqué, mais j’avais poussé le vice jusqu’à ajouter un doubleur ;) et puis tout dépend de l’obj utilisé, évidemment.

      Vive les hybrides, et vive le flou !! :D

    • Anne-Laure Jacquart

      Hihi, et puis je vais le faire baver, lui aussi, il ne sait pas encore ce qui l’attend !!

      Merci pour ton gentil petit mot Cécile ! :)

  • fred

    Bravo encore et toujours aussi prodigieuses ces photos quotidiennes!!
    Je remarque que tu utilises souvent la surexposition ou sous-exposition, pourrais tu en dire un peu plus , je suppose que c’est pour garder des détails dans les ombres ou à l’inverse dans les lumières, mais est-ce que tu retravailles systèmatiquement la zone asssombrie en cas de sous-exp ou la zone trop eclaircie en surexposition? … je ne sais pas si ma question est très claire :)

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci beaucoup pour tes compliments.

      Effectivement, j’utilise pas mal la correction d’exposition. J’en parle régulièrement dans mes livres, ainsi, si tu as l’occasion de les consulter… ;)

      La sous-exposition peut éviter certains détails clairs de cramer (la goutte d’eau par exemple) et a tendance à générer des couleurs plus denses et plus soutenues (arbre pourfendu).
      Elle peut permettre aussi de générer des zones noires mais, pour répondre à ta dernière question, je n’ai pas forcément à retravailler particulièrement les zones sombres quand la sous-expositions est mesurée. Ces zones n’apparaissent pas forcément bouchées.
      Parfois, j’apprécie d’avoir des zones sombres bouchées et je sous-expose dans ce but. Parfois, je souhaite suffisamment de modelé même dans les basses lumières (matin brumeux) et la sous-exposition n’empêche pas cela (pas besoin de retravailler spécialement pour retrouver du détail). Je fais attention, par contre, en contrastant la photo au traitement de ne pas perdre le détail nécessaire à ce niveau.

      Quant à la surexposition, elle peut servir à déboucher un sujet en contre-jour pour le faire se détacher sur fond blanc, selon un effet un peu studio. Elle est très utile en particulier quand l’appareil est ébloui par la présence d’une zone blanche, d’une fenêtre ou d’une source lumineuse, pour contre-balancer la sous-exposition naturelle qu’il applique dans ces cas-là.

      Pour mes photos d’arbre en contre-jour, la sous-exposition sert à la fois à contre-balancer l’éblouissement et à rendre plus apparents les rayons de lumière qui seraient perdus dans les troncs, le talus, si la luminosité et le contraste étaient trop faibles à ces endroits. :)

      • fredH

        Merci de ces précisions Anne Laure, j’ai déja tes livres que je reprends regulièrement, nous avons déja eu l’occasion d’en parler sur FB ( Fred Hédin) :)
        Bon Week End!

  • rb77

    Merci ! C’est très intéressant de connaitre les réglages que tu as employé pour réaliser ces superbes photos. Ayant moi aussi succombé à l’hybride après en avoir parlé avec toi au salon je dois dire que je suis très content (mon réflex me sert de moins en moins surtout à cause de la différence de poids). J’ai un Samsung NX avec des objectifs de focale fixe qui sont très bons et très lumineux.

    • Anne-Laure Jacquart

      Eh bien, cela me fait plaisir de savoir que tu es très content de ton hybride, surtout si j’ai joué un rôle dans ton changement matériel !

      N’est-ce pas formidable tant de liberté et de légèreté ?! :D

  • Moleque

    « J’ai pensé que certains d’entre vous pourraient être intéressés de voir les photos produites par cet appareil, notamment pour juger de la qualité d’image en assez haute sensibilité  »

    Juger de la qualité d’une image sur un écran n’est jamais chose facile mais avec des résolutions aussi petites c’est mission impossible. il aurait fallu mettre des liens vers les fichiers originaux pour pouvoir regarder dans le détail. Là, rien ne différencie ce GM1 du GF1.

    Quoiqu’il en soit, jolie série très poétique, je trouve.
    Le GM1 est-il pratique d’usage sans molette de sélection ni touche de raccourci personnalisable ?

    • Anne-Laure Jacquart

      Tout à fait d’accord avec ces bémols : ici les photos sont non seulement redimensionnées, retouchées mais aussi accentuées pour optimiser leur rendu. :) Cependant, c’est de cette manière que je les présente et il est surtout intéressant de voir quelle qualité résulte de mes prises de vue dans le cadre d’une vraie utilisation, au format du site et selon ma préparation habituelle.

      Ce n’est pas mon genre de proposer au téléchargement des photos en haute résolution. De toute manière, les photos ne sont pas faites pour être visionnées en taille réelles des pixels. :)
      Ce qui différencie ces photos de celles que j’aurais prises au GF1, c’est que je ne serais pas montée à 1600 ISO !! ;)

      Pour témoigner de ma bonne volonté, je reprends cette photo réalisée à 1600 ISO en plus grand format. :)
      Mais c’est mon dernier mot ! (NB : je la reprends encore une autre fois plus bas pour éviter l’indentation des commentaires et avoir un format encore supérieur)

      GM1-10

  • Denis

    D’ou me viens cette soudaine impression que mes parts de galettes sont fades ( en photos seulement, car ma femme a travaillée sa recette pour arriver à un niveau de gouts MMMMh…..), en fait il est la le truc, le temps de bien regarder de travailler de se concentrer, pour petit à petit s’améliorer…

    Donc un Lumix heureux, il en prend plein ses pixels, merci pour les infos technique de prises de vues, que dire de plus….

    Denis

    • Anne-Laure Jacquart

      Quelle chance de pouvoir bénéficier de galettes maison, même si on ne sait pas toujours comment les prendre en photo !! ;)

      C’est vrai qu’il faut savoir prendre son temps et peaufiner.
      Je suis toujours étonnée de voir certains débutants en photo qui voient un sujet, font une image et s’en vont.

      Cela m’arrive aussi pour des situations à faible potentiel mais, la plupart du temps et encore plus quand un sujet me plait, je tourne autour, je change de réglage, j’adopte plusieurs cadrage… Ensuite j’ai plus de photos à trier sur ma carte mémoire et ce n’est pas très fun, mais je veux être sûre d’avoir été jusqu’au bout de ma prise de vue et d’avoir une image semi-parfaite avant de passer à autre chose.

      Y’a pas de secret, il faut persévérer !! :D

  • Therese

    Bonjour Anne-Laure,
    Enthousiaste de découvrir tes premières images avec ton GM1 .
    Ma préfèrence va pour les photos prises en macro , gouttelette framboise d’hiver , et la photo de l’ arbre pourfendu . L’ arbre pourfendu a été prise au coucher de soleil ?
    Pour les photos en macro , tu as utilisé un filtre close up ; mais qu’ est ce que c’ est exactement ?
    Bonne journée

    • Anne-Laure Jacquart

      Bonjour Thérèse, merci pour tes compliments !

      Oui, la photo de l’arbre pourfendu peu de temps après que j’aie reçu l’appareil. La livraison UPS ne s’est effectuée que vers 17h (rhaaaaa l’atteeeeeente !!) et j’ai tout juste eu le temps de prendre en main l’appareil à la maison, de chercher quelques bricoles dans le mode d’emploi, d’attacher la sangle avant de me dire qu’il serait temps d’y aller si je voulais profiter du soleil et faire quelques images.
      J’avais dû n’être pas assez rapide car j’ai dû bénéficier d’à peine plus de 5mn de soleil et j’ai juste fait quelques images du reflet de cet arbre dans une vitre avant que le soleil ne soit couché définitivement… et que la batterie ne soit vide ! ;)

      Un filtre close up, c’est un matériel tout plat (comme un filtre polarisant), juste une lentille, qui doit être du même diamètre que son objectif et que tu visses dessus pour raccourcir la distance minimale de mise au point. Résultat, tu peux te rapprocher plus près et donc faire des plus gros plans. Lorsque le filtre est vissé sur l’objectif, tu ne peux photographier que des sujets assez proches par contre, tu perds la mise au point à l’infini.
      En voilà un ici, par exemple (attention, il faut bien vérifier que le diamètre du filtre corresponde au diamètre de l’objectif avant de commander quoi que ce soit ! Il en existe des moins chers mais la marque Hoya propose des produits de qualité). La valeur détermine le grossissement. J’avais acheté +3 et je trouvais que ça ne rapprochait pas beaucoup ainsi j’en ai commandé un autre à + 4 et je me sers des deux ensemble, pour un grossissement de +7 (tout dépend aussi de la focale utilisée…)

      Voilà encore un article que j’avais prévu de faire et commencé mais, encore une fois, j’ai sans doute voulu trop peaufiner et du coup, c’est resté en stand by…
      Je crois que je vais vous proposer parfois de plus courts articles, des sortes de « brèves », comme cette réponse au commentaire, pour vous fournir quelques informations bien choisies, même si je ne traite pas le sujet de façon exhaustive.
      Est-ce que vous seriez partants ? :)

  • Chamalau

    Très belles photos. je suis vraiment admirative de ta créativité, en quelques jours d’essai, tu arrives à faire tant de photos si différentes.

    Il y a un truc qui me chiffonne: tu as pris des photos f1.8 à 1600iso….. elles ne sont ni trio claires, ni bruitées….. comment fais-tu? Comment était la lumière à la prise de vue?

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci Chamalau pour ton commentaire et tes compliments. Je n’aime pas du tout faire des photos test juste pour prendre en main le matériel, alors il faut bien que j’essaie de trouver de chouettes sujets et de faire de jolies photos !! :D

      La photo que j’ai prise à 1600 ISO et f/1.8 a été faites dans des conditions de lumière très faibles, d’où ces réglages.

      Les photos prises à 1600 ISO ne sont pas bruitées car l’appareil a une bonne gestion du bruit et un capteur assez grand. Avec un compact ou un bridge, les photos seraient sans doute plus bruitées.

      Il n’y a pas de raison que les photos soient trop claires même à f/1.8, avec ce duo de réglage f/1.8 1600ISO, quand les conditions de lumière sont faibles.
      Cela pourrait arriver que la photo soit surexposée avec de tels réglages, en extérieur alors qu’il y a du soleil par exemple. Car même au temps de pose le plus court que l’appareil peut produire, la sensibilité et cette grande ouverture feraient bénéficier au capteur d’une trop grande quantité de lumière. Mais régler son appareil à 1600 ISO en extérieur au soleil est une erreur bien sûr.

      Cela peut tout de même arriver qu’en se plaçant à 100 ISO, alors qu’il y a beaucoup de soleil, une grande ouverture à 1.8 génère une photo surexposée. Dans ce cas, il n’y a pas d’autre solution que de fermer un peu le diaphragme jusqu’à ce que la photo soit bien exposée.

      Est-ce que ça éclaircit un peu les choses, mon charabia semi-technique ?! :)

      • Chamalau

        Oui, c’est très clair, merci beaucoup.
        J’ai un G5, mais les photos commencent à avoir un grain (fort sympathique à exploiter) à partir de 800 iso et sont franchement bruitées à 1600 iso. J’imagine que le GM1 a un bien plus grand capteur.

  • Cristauf

    Je suis (agréablement) surpris par la faible profondeur de champ avec un capteur 4/3…
    Je suis passé au plein format il y a quelques mois et je suis vraiment satisfait du confort que ça procure au niveau des images que je peux produire,
    par contre niveau encombrement et poids : aïe ! aïe ! aïe !
    Tes photos me donnent vraiment à réfléchir et j’hésite encore un peu à refaire passer le Père Noël pour compléter mon matériel.
    Mais je vais être raisonnable et faire ma petite étude sur les quelques points qui me gênent encore un peu (mais de moins en moins) :
    - La visée par l’écran… pas fan du tout.
    - Je fais pas mal de photos de concerts, qu’est-ce que ça va donner.
    - Rapidité de l’autofocus.
    Je pense que le WE va être chargé en comparatifs de tous poils.
    Et merci pour tes photos Anne-Laure.

    • Anne-Laure Jacquart

      Cristauf, merci pour ton commentaire. :)

      Je t’avouerais que je ne parviens pas à savoir si, en comparaison avec ton appareil plein capteur, un hybride te semblerait tout de même trop limité en terme de gestion de lumière et de potentiel de flou ou tout à fait acceptable.
      De l’hybride au full frame, cela fait tout de même un assez grand pas !

      Cependant, un effet, les hybrides peuvent produire de bien jolis flous. Il faut pour cela une focale fixe lumineuse réglée sur sa plus grand ouverture bien sûr et une proximité suffisante avec le sujet. Et éventuellement une focale suffisante pour augmenter aussi un peu le flou par l’effet mini-télé. :)
      Même avec cela, tu n’auras jamais autant de flou qu’avec ton reflex full frame, ça c’est sûr.

      Il existe aussi des petits appareils en full frame (enfin au moins un, en tous cas) mais qui coûtent très cher. Pour ce qui est des petits appareils en APS-C, je ne sais pas si l’on ressent vraiment la différence avec l’hybride micro 4/3 mais c’est quelque chose à envisager…

      En réaction à tes interrogations.
      -> Il existe des viseurs optionnels pour certains appareils (le GM1 ne peut pas avoir le viseur ajouté par contre).
      Le GX7, par exemple, est naturellement doté d’un viseur. Par contre, le rendu des viseurs électroniques est un peu étrange à mon sens… Ils me donnent l’impression de regarder dans une caméra de surveillance…

      -> Il est vrai que les photos de concert ne sont peut-être pas le terrain favori des hybrides… A part pour la discrétion et la praticité évidemment… Mais pourquoi pas ! :) Si tu penses pouvoir t’en sortir à f1/8, en 800 ou 1600 ISO et ne ressens pas le besoin d’avoir un zoom énorme qui ne serait pas très cohérent avec le gabarit hybride, le 45mm Olympus est petit, léger et a un autofocus performant. Il génère une focale de 90mm donc cela ne sera pas pour des photos très rapprochées, à moins de se trouver vraiment très près du sujet bien entendu.

      -> Côté autofocus, si l’objectif est nerveux également, ce n’est pas vraiment un souci. Les hybrides ont beaucoup progressé là dessus et beaucoup d’entre eux permettent une mise au point rapide (données à vérifier, tout de même, bien sûr).

      Voilà, j’espère que cela t’aidera à savoir si le Père Noël doit atteler à nouveau son traineau… et si oui pour quel boitier. ;)

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci Plume pour ton commentaire enthousiaste !

      Ravie de te transmettre ainsi de bonnes ondes photographiques ! :D

  • Francis

    Que du bonheur !
    Anne-Laure, encore une belle série de photos ! D’accord, elles sont réalisées avec un joli petit bijou mais je pense surtout que l’œil du photographe y est pour beaucoup bien sûr. Çà motive de voir ces images !
    Merci.

    • Anne-Laure Jacquart

      Oui, bien sûr, Francis, l’un ou l’autre appareil, ce n’est pas le plus important. Ce sont les photos qui comptent. :)

      Je suis bien contente de te motiver avec mes images… Bonnes photos à toi alors !

  • Jean-Pierre

    Bonjour Anne-Laure, ce nouveau petit boîtier délivre de claires et belles images, et en même temps je trouve ta façon de photographier toute nouvelle (ou alors mon cerveau de bientôt la moitié d’un siècle me dit une grosse bêtise), quoi qu’il en soit ça claque juste à chaque photo avec un sujet différent! L’image du chien est une petite réussite, de capter cet instant bref est une pure magie! L’achat de ce boîtier à été je pense murement réfléchi, et qu’il te convient au plus haut point, pour nous (enfin déjà pour moi) c’est une certitude!!

    • Anne-Laure Jacquart

      Ah oui, tiens, c’est amusant ! Que trouves-tu donc de nouveau dans ces images ??! :)

      De mon côté, j’ai l’impression que l’on y retrouve mon approche quotidienne façon photodiary, mon amour du flou et du contraste via le noir et blanc ou la couleur… J’ai différentes approches et j’alterne, parfois pendant une période je délaisse un peu l’une pour développer l’autre etc.

      Ce qui a changé le plus, à mon avis, c’est le fait de réaliser un peu plus de photos nature et de graduellement ces dernières années, augmenter la proportion de photos de « paysages » mais ce n’est peut-être pas ce que tu as remarqué… J’ai hâte d’en savoir plus !! ;)

      Je crois aussi que ce boitier me convient bien, même si les occasions de prise de vue sont un peu rares ces temps-ci, à cause du bouclage très prenant de mon prochain livre. J’attends de faire encore pas mal d’images avec pour en avoir le coeur net !!

      Merci à toi !!

  • Damien

    Souhaitant passer du reflex au 4/3 je vais suivre vos articles avec attention, mon choix n’étant pas décidé entre gf6 et ce gm1.
    Hâte de découvrir la suite.

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci Damien pour votre intérêt pour mes articles.
      J’imagine que mon article sur le GM1 devrait pouvoir vous être utile effectivement.

      Quand au GF6, je crois que c’est un bon boitier hybride également. Un peu moins cher, un peu plus grand et plus lourd mais sans plus. Je ne sais pas ce qu’il en est de la qualité d’image, de la réactivité etc. par rapport au GM1.

      A bientôt pour la suite ! :)

  • carla b

    un vrai petit bijou que tu tiens là! c’est vraiment génial d’avoir un appareil si petit et si performant qui tient dans la main… les photos sont superbes! j’ai hâte de voir la suite mais ce premier aperçu est déjà top! et je pense aussi que la photographe y est pour beaucoup, cet oeil est reconnaissable entre mille… je te souhaite de bien belles photographies et du plaisir avec ce nouveau joujou ;-)

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci pour tes compliments Carla !

      Il y a ceux qui disent que l’appareil est un bijou, et ceux qui pensent plutôt au joujou… ;)

      C’est vrai que pour moi l’appareil est secondaire mais j’apprécie de me sentir à l’aise avec un boitier plutôt qu’encombrée.
      Je suis toujours étonnée que vous trouviez mon oeil, mon style aussi reconnaissable même sur des photos aussi différentes que celles présentées ci-dessus ! :)

      • la_grenouille

        Bonjour Anne Laure
        Je continue moi aussi à découvrir ce GM1 et (après notre échange sur le forum Lumix) continue à penser à un « joujou » photographique, principalement à cause de son ergonomie et de certaines limitations, pas forcément liées à sa taille. Mais ça reste un très bon appareil, performant, joli et compact. Bravo pour tes belles photos !

  • thursday

    Eh bien ! Ta série me fait réfléchir… au sort de mon réflex! Au niveau des ISO je suis sûre que le mien ne s’en sort pas si bien.
    Ta série est vraiment très belle et très lumineuse. Je ne parle même pas des framboises d’hiver (que j’adore autant pour le goût que pour les souvenirs d’enfance que cela me rappelle).
    Je ne me suis jamais trop intéressée aux hybrides, je n’y connais absolument rien mais je crois que c’est un tort et une erreur que je vais réparer très bientôt. Si on peut avoir la même qualité, et que l’on peut faire les même réglages pour un moindre encombrement cela serait dommage de se priver, surtout que le poids du réflex est franchement un frein parfois.. voire même souvent…
    Merci beaucoup pour ton article, et toutes les infos sur les prises de vue. Je vais aller voir à quoi ressemble ce petit appareil en vrai dès que je peux.

    • Anne-Laure Jacquart

      Il est vrai que selon l’ancienneté et le modèle, il n’est pas sûr qu’un reflex produise forcément des images plus qualitatives que ce petit hybride.
      D’ailleurs, dans une interview, Luc de Saint Elie, de chez Panasonic (pas objectif donc, mais bon, on ne va pas le lui reprocher tout de même ;) ) annonce carrément qu’il y a la qualité d’une prise de vue reflex dans ce petite boitier hybride qu’est le GM1. :)

      N’hésite pas à vraiment bien te renseigner sur les hybrides pour être sûr(e) ( lol je ne sais pas si tu es un homme ou une femme Thursday ;) ) que ce matériel te convienne.
      Mais pour moi, c’est que du bonheur ! :D J’ai sincèrement l’impression d’avoir le beurre et l’argent du beurre, avec la qualité d’un reflex d’entrée de gamme pour, presque, le gabarit d’un gros compact.

      La suite arrive sans doute la semaine prochaine !

      • thursday

        Merci beaucoup pour ta réponse. Le beurre et l’argent du beurre, c’est bien l’impression que j’ai eu en voyant tes photos mais aussi en lisant ton ressenti quant à cet appareil. Mais ça me semblait tout simplement trop beau! Je vais vraiment me renseigner car pouvoir avoir toujours sur moi un bon appareil comme ça, ce serait vraiment l’idéal. Après, me séparer de mon réflex ne sera pas facile ;)
        (Et sinon je suis une fille ;) Nous avons échangé sur FB suite à mon petit clin d’oeil sur tes diptyques.)

        • Anne-Laure Jacquart

          Ok d’acc, merci de m’aider à faire le lien entre Facebook et le site ! Comme les noms sont différents, hum ce n’est pas toujours gagné pour s’y retrouver. ;)

          Evidemment, concernant le matériel photo, je ne peux que vous faire partager mon ressenti.
          A toi de juger en allant essayer les appareil et en lisant des critiques sur internet pour savoir si ce sera aussi, pour toi, le beurre et l’argent du beurre. :)

          Les hybrides sont souvent assez chers (mais peuvent être plus abordables d’occasion).
          Le GM1 est par exemple à plus de 600€ et certaines personnes trouvent cela cher pour un si petit matériel, surtout si l’appareil ne sert qu’en complément d’un autre boitier.
          Personnellement, je pense que la miniaturisation a un coût et que, comme c’est mon seul appareil, et qu’il me permet d’utiliser les objectifs que j’ai déjà, c’est tout à fait raisonnable pour une photographe pro de dépenser 600 à 700€ dans un boitier tous les 3 ans.
          Question de point de vue et de situation !

          Tu n’es pas obligé de te séparer de ton reflex bien sûr mais si ça fait comme pour moi et que l’hybride te convient bien, il est probable que tu te retrouves à délaisser un peu l’engin le plus encombrant des deux. ;)

  • Fabien

    Merci pour c’est superbe photo je vient juste acheter ce petit boitier en remplacement d’un nikon d7000 que je n’utilisait plus à cause du poid a transporter dans un sac .
    Je vais suivre t’onn site qui vont vraiment m’aide dans apprentissage à utilisation de mon appareil
    Super site merci

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci pour tes compliments, Fabien, sur ces photos et sur le site ! :D

      J’espère que le GM1 te conviendra bien également, et que mes articles t’inspireront et t’aideront pour tes prochaines images. :)

  • Lallie

    Ah du concret en photos!!!! J’aime les explications par l’exemple et voir toute la plage de ton appareil à travers des photos, c’est le top! Merci! Figure-toi que j’étais contente de mon nouveau compact car il avait la molette « correction d’exposition »! Oui la fameuse molette que tu conseilles dans tes livres ou ton site. Sauf que hier j’ai parcouru le manuel en long, en large et il s’avère que cette molette n’est pas utilisable en mode manuel! Un comble!!!
    Zut, pas de bol, à 2 mois près j’aurais pu m’orienter plus vers ton modèle hybride du coup!

    • Anne-Laure Jacquart

      Ouiiiiii, c’est bien cela qui compte, non ?! De faire des images, quelque soit notre matériel !! :D

      J’ai parfois tendance à oublier que la molette de correction d’exposition n’est pas toujours présente sur les compacts. Quel manque tout de même !!

      Cela m’étonne, ce que tu me dis, que tu ne puisses pas l’utiliser « en mode manuel ». De quel mode manuel parles-tu précisément ? Le vrai mode M (dont on se fiche un peu pour tout dire… C’est un mode pour les crâneurs !! lol ) ? Les modes semi-auto Av et Tv ?
      Est-ce que vraiment écrit dans le manuel « En mode Av ou Tv, vous ne pourrez pas utiliser la correction d’exposition » ?? Je demande à lire !

      Cela me semble assez absurde car c’est plus souvent le contraire : certaines fonctions ne sont pas disponibles en mode vert et deviennent disponibles quand on passe aux modes plus experts, plus personnalisés…

      J’espère que tu vas trouver moyen d’utiliser la correction d’exposition comme tu veux mais cette mésaventure montre bien que, même si l’on n’est pas très porté sur le matériel, il est quand même important de se coltiner pas mal de critiques web et éventuellement le lire en ligne le manuel de l’appareil convoité avant de se lancer pour être sûr de son coup…

  • Lallie

    Oups, je fais du manuel mais pas pour crâner, lol, c’est juste plus facile avec un compact et le temps changeant d’ici…enfin je trouve.Je bouge tout le temps tous les paramètres, enfin, c’était avec mon compact d’avant qui bruitait dès 400iso. Je faisais donc 2 photos pour chaque situation: une iso élevée pour avoir mon enfant non flou et une autre iso basse et vitesse plus lente pour avoir une image portrait plus propre mais avec un risque de bougé…Là je peux peut être enfin passer dans un mode semi-auto…il faut que je teste! Avec ta remarque, j’ai vérifié et tu as raison, en mode avt/tv il y a la correction d’exposition.

    • Anne-Laure Jacquart

      Aaaaah me voilà rassurée ! :D

      Hummm ça m’a l’air une vraie bidouille tes réglages photo, hihi !

      Ok pour faire 2 versions des photos, avec une variation d’iso, quand le sujet bouge. Jusque là je te suis.

      Mais la prise de vue en manuel en changeant tous les paramètres… Est-ce que tu ne passes pas ton temps à te demander si la photo est trop claire ou trop sombre à l’écran ??
      Ceci dit, si le mode manuel te convient, pourquoi pas, il faut de tout pour faire un monde. ;)

      J’ai oublié de le préciser tout à l’heure mais c’est logique que la correction d’exposition ne soit pas active avec le mode M. En quelque sorte, les deux réglages se marcheraient sur les pieds.

      En fait, en mode Manuel, quand tu veux que la photo soit plus sombre, par exemple, tu choisis si tu vas fermer un peu le diaph ou augmenter un chouya la vitesse. Chacun de ces deux choix va conduire à assombrir l’image.

      L’utilisation de la correction d’exposition revient un peu au même mais avec une autre démarche de réglage. Quand je veux que la photo soit plus sombre, j’applique une correction d’expo de -1 par exemple.

      Mais que se passe-t-il au niveau des réglages ?
      Si je suis en mode A, j’ai déterminé que mon ouverture devait être de telle valeur, donc l’appareil n’y touche pas et raccourcit le temps de pose pour assombrir l’image.
      Si au contraire je suis en mode S ou Tv, c’est le temps de pose qui est fixe et déterminé, donc l’appareil joue sur l’ouverture du diaphragme pour assombrir la photo (il le ferme un peu).

      Voili voilà !

      A toi de voir si ton fonctionnement actuel en mode M te convient et si tu ne te retrouves pas trop souvent avec des photos mal exposées.
      Si tu te rends compte que tu n’y vois plus très clair et que tu es un peu trop en mode bidouille, tu peux chercher d’autres explications que les miennes sur l’utilisation du mode M sur le web, ou réétudier dans CRD l’utilisation des modes semi-manuels pour remettre les choses à plat et repartir sur de bonnes bases. :)

  • brouch_eric@bbox.fr

    Comme beaucoup, j’aime l’arbre pourfendu , par contre je m’interroge sur la photo du talus
    As-tu fais des retouches , je trouve les jaunes du talus et les rayons du soleil particulièrement bien visibles
    Le talus est vert dans l’ombre et jaune sous le soleil , n y a t-il pas des couleurs un peu forcées.
    Débutant , je n’ai pas encore l’œil pour sentir le vrai du retouché Merci encore Laure pour ton site
    Tu m’as notamment fait découvre SAUL ELITER qui est devenu MON MODELE .

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci Eric pour ton commentaire et tes compliments. :)

      Aaaaah « sentir le vrai du retouché », tout un programme !
      Si tu as l’occasion de lire le livre sur la retouche que je suis en train de finaliser, tu verras qu’il faut nuancer un peu ces références à la réalité, que la photo non retouchée n’est pas forcément plus vraie que sa version retravaillée… Bref il y a tant à dire !!

      Mais c’est vrai que tu as l’oeil car les couleurs de la dernière photo avec l’arbre aux rayons lumineux sont effectivement retravaillées. En fait, j’ai un souvenir éblouissant et chaleureux de ma prise de vue (à part que, quand j’ai fait cette photo, je commençais à avoir les doigts quelque peu gelés, mais c’est une autre affaire…) et la photo brute me semblait bien terne et même un peu bleutée par rapport à « la réalité que je me suis faite de cette vision ». ;)

      J’ai donc utilisé la balance des blancs et la balance des couleurs différenciée de Photoshop pour doper les couleurs des tons moyens et rendre la lumière de la photo plus dorée.
      Ceci dit, le fait que le talus soit plus jaune au soleil qu’à l’ombre, c’est tout naturel, notamment quand la lumière est orangée façon lever ou coucher de soleil.

      Les couleurs sont donc « un peu forcées », effectivement, on peut dire cela comme ça. On pourrait même dire que j’ai presque éclairé la scène avec un projecteur de lumière orangée pour rendre l’ambiance plus chaleureuse.

      Sans doute ai-je un peu trop poussé sur les curseurs si la retouche te dérange sur l’image. Il n’est pas toujours facile de trouver le bon dosage. :) Merci pour ton retour !

      Je suis ravie de t’avoir fait découvrir Saul Leiter. J’ai d’ailleurs encore quelques articles prévus sur son travail.
      Ses photos sont magiques, n’est-ce pas ?! :D

  • Lallie

    C’est sûr qu’avec un compact dans un intérieur sombre et des enfants en mouvement, je bidouille pas mal!hihihi, mais
    « Est-ce que tu ne passes pas ton temps à te demander si la photo est trop claire ou trop sombre à l’écran ?? »
    bah non justement car l’écran montre directement l’effet alors qu’en mode priorité(je viens de tester), je ne vois pas le résultat de la photo avant de l’avoir prise. Ce que l’appareil choisit ensuite comme valeur ne me va pas: en A, il me choisit une vitesse minimale et il y a du flou/ en TV, c’est trop sombre et je dois mettre à +3 la correction d’exposition(et en plus comme je veux une ouverture maximale pour mon intérieur et donner de la profondeur de champ)…En tous cas merci pour les explications Anne-Laure.

  • Yves

    Très belle série de photos Anne-Laure ! Très beau travail en post-traitement également pour restituer au mieux des ambiances mais aussi des textures et de formes tout en prenant soin des couleurs et d’avoir une bonne balances des blancs. C’est top !!!

    J’aime particulièrement la dernière photo, « matin brumeux ». Cette photo contient beaucoup de choses, fait « voyager » dans le cadre grâce notamment aux hautes lumières, qui attirent le regard, mais aussi grâce au magnifiques rayons lumineux qui contribuent à créer l’ambiance ressentie. Ces rayons sont pourtant très difficiles à capter et surtout à bien restituer,…

    Comment as-tu fait pour les accentuer, les faire aussi bien ressortir ? Est-ce grâce à un traitement de couleur en Ps, grâce au changement de la balance des blancs, en rendant les couleurs plus dorées en boostant la température ?

    Merci !

    Yves

Ajoutez une réponse

Votre courriel ne sera pas visible.