Nouveaux défis à relever ! Photographier la rentrée. :)

Hello la compagnie ! J’espère que vous avez passé un bel été ! 😃

 

Grande thématique de septembre : La rentrée, en images !

Alors, je continue à assumer pleinement la non-originalité des thématiques que je vous propose dans le cadre du projet « Au fil des saisons » 😉 ainsi, ce mois-ci, nous allons photographier sur le thème de la rentrée, bien sûr !!
Sous l’apparente évidence de ce thème se cachent des sujets que vous n’avez peut-être pas souvent traités. ☺️

Vous savez comme c’est !… Pressés, stressés, pris dans le tourbillon du quotidien, plus encore en cette période surchargée, on ne prend pas toujours le temps d’avoir l’appareil à portée de main et de déclencher pour immortaliser (plus que par une éventuelle photo souvenir) certains moments clés comme, donc, la fameuse rentrée des classes ! 😙

 

Rentree1

 

Je vous invite, de plus, à profiter de cette thématique pour photographier plus particulièrement l’humain, ce mois-ci.
NB : Les photos d’inspiration présentées ont toutes été prises au mois de septembre, durant ces dernières années.

 

Quelques précisions / parenthèses pour dissiper toute inquiétude :

– Si vous n’avez pas d’enfant, aucun souci bien sûr ! Les rues regorgent de gamins en cartable, vos tiroirs de stylos, votre entreprise de collègues qui font eux aussi leur rentrée, sans compter vous-même qui reprenez vos petits rituels après la coupure estivale. 😀

– Si photographier des enfants / partager des photos d’enfants (ou personnes prises dans la rue) vous gêne, privilégiez les vues de dos et les plans serrés… Il y a déjà beaucoup à faire ! Sinon, et si vous profitiez de notre charmante thématique pour parler de votre passion à vos proches comme à des inconnus ? Aux professeurs, aux parents ? 😊 Cela vous ouvrira peut-être des opportunités et vous permettra d’installer un contact sans doute sympa avec des gens que vous croiserez tout au long de l’année.

 

Rentree7

 

Voici un exemple de stratégie que vous pouvez adopter, en 3 étapes : 😉
– Etape 1. Extasiez-vous, appareil à la main, sur le cartable coloré de la petite fille, ses jolies nattes, sur la belle lumière inondant l’entrée de l’école, la décoration de la salle de classe, le joli minois de l’enfant. Vous aiderez ainsi les gens à comprendre pourquoi vous voulez à tout prix faire une image de ce sujet incongru ou humain !
– Etape 2. Demandez le plus naturellement possible si vous pouvez faire la photo, tout en joignant le geste à la parole, et en expliquant que vous travaillez sur le thème de la rentrée avec un groupe de photographes passionnés. 😊
– Etape 3. Proposez (n’attendez pas d’avoir fini de faire les images, proposez d’emblée !) d’envoyer quelques photos par email pour que les parents aient un joli portrait de leur progéniture en ce mois de rentrée / les professeurs profitent de la vue originale de leur classe/école que vous avez peaufinée etc.

(NB : Je décline toute responsabilité quant aux refus que vous pourriez essuyer ou éventuels problèmes que vous pourriez rencontrer, tout de même, évidemment.)

Stratégie alternative : pensez au smartphone ! C’est peut-être un peu bête et ce n’est pas avec cela que vous ferez le portrait du siècle mais le smartphone, utilisé en mode touriste égaré / selfie de rentrée / instagrammeur addict, cela peut passer un peu mieux, dans les magasins ou certains autres lieux ou contextes. A vous de juger !

J’évoque aussi l’idée de photographier avec vos enfants à la fin de cette présentation. 😉
Voilà encore une stratégie gagnante, à coup-sûr ! 👍

 

Rentree8

 

Autres idées en vrac :
– Proposez à vos voisins de réaliser un petit reportage sur la rentrée de leur petiots cette semaine ou la semaine prochaine. Il suffit de 2 ou 3 rdv à la bonne heure : chemin de l’école, goûter, devoirs et hop, c’est dans la poche ! Pourquoi pas leur offrir un petit livre photo avec vos images si la série est sympa, pour les remercier ? (Faites en un pour vous aussi au passage !!) 🙂
– Proposez à vos collègues de réaliser un petit reportage (en noir et blanc ?!) au boulot, pour fêter la rentrée. Pourquoi pas un diaporama partagé un vendredi pendant la pause café ou un email envoyé à tous, avec de jolis portraits, des vues du lieu, des photos d’ambiance ? Vos collègues savent-ils que vous êtes passionné de photo ?

En tous cas, à nouveau ce mois-ci, misez sur l’expression !!

Et n’oubliez pas le titre ! 😉
(lol désolée pour cette présentation un peu décousue mais pleine de bonnes intentions et de suggestions créatives !! 😝)

 

N’hésitez pas à rejoindre le groupe Facebook ALJPHOTO, très actif, cordial, sympa, et source d’inspiration inépuisable !.
Vous pouvez aussi présenter vos images sur FlickR et les partager dans le groupe du projet.

Sinon, diffusez vos images sur votre blog, si vous en avez un (et faites nous profiter du lien en commentaire !), invitez vos amis ou votre photoclub à relever les défis ensemble… Prenez le projet à votre compte ! 😀

 

Rentree6

 

Défis du mois. C’est la rentrée !

Voici donc nos défis de rentrée ! Encore une fois, consultez l’ensemble de l’article et notamment la présentation des thèmes illustrée, juste après le listing ci-dessous, pour vous faire une meilleure idée des défis. ☺️

Défi A – Petits bouts (ou grands gaillards) au cartable.
Défi B – L’école, pleine de symboles…
Défi C – Premiers signes d’automne.
Défi D – Votre boulot ! Sublimez-le, réinventez-le en image ! 🙂
Défi E – Portrait de rentrée.
Défi F – Fournitures et papeterie, à la maison ou dans les rayons.
Défi G – La force du geste.
Défi H – Lumière rasante.
Défi I – La rentrée, en mode reportage (à l’école ou en entreprise).
Défi J – Le doudou. 😉

Bonus 1 – La photo est forte et expressive, sans toutefois montrer de visage.
Bonus 2 – L’angle de vue adopté est particulièrement original : vue plongeante, au ras du sol ou de la table…
Bonus 3 – La photo est prise dans un lieu où vous n’aviez jamais photographié auparavant : cour de l’école, supermarché, salle de classe, entreprise etc.

 

Les défis, illustrés !

Défi A – Petits bouts (ou grands gaillards) au cartable.

RentreeA1

Les cartables sont souvent colorés et affublés et créatures kawaï en tout genre… et ils sont tout un symbole !
Sur cette photo, j’ai joué sur une contre-plongée au grand-angle (du haut de mes 1,69 m lol 😂) pour mieux évoquer l’enfance et essayer d’exprimer ce que ressent l’enfant, peut-être un peu intimidé par l’évènement.
Le cartable, très coloré, contraste dans un environnement plus monochrome. La dynamique oblique donne davantage d’originalité et d’intensité à la composition.

 

RentreeA2

Plan plus rapproché, cadrage coupé… Cette fois, je me suis mise au niveau de cette petite fille, prête à affronter la rentrée avec le soutien d’Hello Kitty. 😉 Le cadrage serré et en coin permet d’éliminer tout élément gênant du cadre et de dynamiser la composition.
Et la barrette ? 😉 Une petite touche en plus…

 

Défi B – L’école, pleine de symboles…

RentreeB1Petit

Dans un lieu comme une école, certains éléments phare constituent de véritables symboles : horloges, inscriptions, affiches, marquages etc. Même de l’extérieur, à travers les fenêtres, on peut entrappercevoir quelques bribes de classes et réaliser de bonnes images. 😉
Sur cette photo, l’association entre l’horloge (à 08h05) et l’affiche “Rentrée des classes” en dit long, à elle seule.
Les reflets et le léger flou de profondeur de champ apportent un peu de nostalgie…

 

RentreeB2

Cette image-ci a plus de peps, grâce au sourire du personnage loup et aux couleurs vives de l’illustration de l’affiche !
J’ai joué avec la structure de la fenêtre, au premier plan, pour donner de la profondeur à mon image et structurer ma composition.
Soudain, la porte s’est ouverte… Clic ! 😉

 

Défi C – Premiers signes d’automne.

RentreeC1Petit

Quelques premières feuilles au sol, notamment, annoncent la fin de l’été… Mais nul doute que vous trouverez également d’autres sujets évocateurs de l’arrivée imminente de l’automne : gouttes de pluie sur le carreau, fleur en train de faner, branches commençant à se dénuder ? ☺️
Ici, la lumière donne du relief à cette feuille dorée, tombée sur le trottoir. J’ai composé cette photo, au carré, en décentrant la feuille vers un angle du cadre et en jouant avec les lignes du sol (séparations entre des plaques de bitume).
Simple mais efficace ! 😉

 

RentreeC2

Nos prises de vue ne sont pas limitées à l’urbain, bien sûr, même ce mois-ci !
Dans les sous-bois ou à la campagne, vous trouverez encore plus de signes annonciateurs de l’automne, comme ce couple d’amanites semblant s’abriter sous une fougère. 🙂
Couleurs complémentaires. 😊

 

Défi D – Votre boulot ! Sublimez-le, réinventez-le en image ! 🙂

RentreeD1Petit

Votre boulot ne ressemble sans doute pas trop au mien (et vice versa !!). Ainsi, nos images, à chacun, seront très différentes et ce sera une manière sympa de continuer à créer des liens et en savoir un peu plus sur les autres membres du groupe !
De mon côté, mon activité, en dehors des prises de vue, se passe pas mal à l’ordi, pour la rédaction d’ouvrage et la gestion photo, notamment.

Voici donc une photo toute simple que j’avais faite, un de ces mois de septembre passés, du bas de ma chaise de bureau sur le parquet et de ma corbeille à papier improvisée… et en papier ! 😉
Rassurez-vous, la plinthe vert moche mal peinte n’est plus qu’un mauvais souvenir !!
En bref, une image super quotidienne qui tient sur un cadrage serré, coupé, un angle de vue rigolo et quelques couleurs vives.

 

RentreeD2

Une autre évocation de mon activité, dans un tout autre style, moins quotidien, plus artistique. En mode, peut-être “Le petit oiseau va sortir” ? 😉
Le rayon de soleil “projecteur” comme je les aime tant, est assez typique des lumières déclinantes de l’automne. Les ombres sont, de plus un autre de mes péchés mignons !
L’ombre crée un effet « de cadre dans le cadre » qui rapproche mes deux sujets. ☺️

 

Défi E – Portrait de rentrée.

RentreeE1

Vous vous souvenez de nos portraits d’été ? Bronzés, échevelés, décontractés ?
Le portrait de rentrée n’est pas tout à fait dans la même “vibe”… 😉 Peut-être est-ce un portrait un peu plus inquiet ? Ou un peu plus concentré, volontaire ? Plein de projets ? 😀

Ce portrait en buste, tout simple, fonctionne en triangle autour du visage, des deux mains serrées et de la main seule. Ces gestes sont tellement émouvants, comme nous le verrons à nouveau pour le défi G !

 

RentreeE2

Le portrait de rentrée peut aussi être un portrait un peu chic, soigné, selon l’entreprise dans laquelle vous travaillez ! 😉
Ici, pas de visage, dommage, mais juste un cadrage serré sur le costume, la posture. A l’époque, j’ai réalisé un traitement un peu osé à base d’une incrustation de texture pour donner plus d’originalité à la photo.
De votre côté, essayez d’intégrer le visage à vos portraits, non mais tout de même !! 😊

 

Défi F – Fournitures et papeterie, à la maison ou dans les rayons.

RentreeF1Petit

Les rayonnages sont plein de couleurs et d’éléments graphiques en ce moment… profitez-en ! Eventuellement au smartphone pour plus de discrétion. 😉
Pour cette image, j’avais osé le “vrai boitier” comme en témoigne le léger flou de profondeur de champ.
Il n’est pas toujours évident de saisir les produits dans trop d’étiquettes ou d’éléments trop blancs ou disgracieux… Ici, le cadrage est finalement assez serré mais tout de même sympa et évocateur.
La contre-plongée sur les feutres fluo dirige notre regard vers le reste de la photo.

 

RentreeF2

Mitraillez à l’heure des devoirs, ou ressortez vos archives ou celles de vos enfants !! (Oui, c’est bien moi qui avais écrit “CM1” de ma plus belle écriture de l’époque 😉 )
J’aime, sur cette image toute simple, tout ce qui se cache derrière ce petit sigle, évidemment, mais aussi les couleurs et le graphisme apportés par les intercalaires, que j’ai essayé de mettre en valeur dans le cadre d’une composition diagonale.
En faible profondeur de champ, bien sûr ! 🙂

 

Défi G – La force du geste.

RentreeG1

Les rentrées et sorties d’écoles ne sont-elles pas particulièrement émouvantes, en cette période de l’année, si l’on s’y intéresse de plus près ?…
J’avoue que cette photo est l’une de mes préférées de cette série sur la rentrée, à l’école. Un cadrage serré ne laissant passer rien de gênant mais auquel il ne manque rien, à mon sens… Une composition centrée sur l’essentiel, l’émotion du moment. Deux mains, adulte, enfant, aux gestes délicats, qui se répondent en diagonale, des visages que l’on devine tout juste, à peine évoqués, mais qui en disent long.
Et ce manteau qui prenait bien la lumière. 🙂

 

RentreeG2

Autre cadrage serré sans visage… En effet, si vous laissez l’expression, le regard, dans le cadre c’est lui qui prendra le pas sur la posture et le geste! Laisser le visage en dehors permet de focaliser notre attention sur l’interaction entre les protagonistes.
Ici, Hello Kitty (encore elle !), se joint à l’étreinte.

 

Défi H – Lumière rasante.

RentreeH1Petit

La rentrée se caractérise également par des jours qui raccourcissent mais aussi une luminosité encore assez forte, d’où des lumières rasantes à une heure pratique, déversant une lumière chaleureuse dans nos intérieurs et dans les rues ayant la bonne idée de se trouver dans le “bon axe”. 😀
Je saisis ici en contre-jour éblouissant la lumière rasante en question. La mise au point faite sur les pétales (?? Ne me demandez pas le pourquoi du comment de ces pétales !?!… 😂) laisse la silhouette à l’arrière-plan enveloppée d’une brume de mystère. 😉

 

RentreeH2Petit

C’est du haut de notre quinzième étage de région parisienne, à l’époque, que j’ai saisi cette image.
Le soleil envoyant ses rayons à l’horizontale projetait les ombres des passants et jeunes joueurs de foot de rue sur ce large rideau de fer, comme une toile de fond parfaite pour le théâtre de la rue (Tiens, je me sens l’âme poétique aujourd’hui, dis donc !… 😛 ).
Il est toujours amusant de saisir plus d’ombres que d’individus !!
Les grafitis agrémentent bien l’ambiance et le noir et blanc contrasté sublime la scène.

 

Défi I – La rentrée, en mode reportage (à l’école ou en entreprise).

RentreeI1Petit

La notion de reportage est centrée sur l’information ou, plus à mon goût, l’expression. Il s’agit de partager un évènement, de raconter une histoire en image, ce que l’on essaie le plus souvent de faire grâce à une association d’éléments pertinents.

Ici, je mets en regards l’affiche de rentrée et la maman portant une fillette dans les bras, au grand-angle. Tout un roman !
Les dynamiques obliques équilibrent bien la coupure verticale divisant l’image en deux. Le léger flou de mouvement dynamise également l’image et la rend plus vivante.

 

RentreeI2

Cette vue est une sorte de “portrait en plan large”. Le visage de cette adorable fillette est la star incontestée de la composition mais la présence de l’encadrement de la porte, des adultes et enfants, permet à l’histoire de se raconter de manière plus claire, et au contexte d’enrichir l’image.

 

RentreeI3

Le reportage peut aussi se faire en couleur, plus centré parfois sur l’architecture que sur l’humain !
Ici, la force de la photo découle du lien entre le parent et l’enfant, de la lumière qui provient de la cour, des couleurs, et du graphisme créé par la porte intérieure séparant les 2 espaces.

 

Défi J – Le doudou. 😉

RentreeJ1

Eh oui, c’est aussi la rentrée des doudous, notamment en maternelle, évidemment !
Si vous en avez occasion, essayez de saisir l’étreinte cette fois non entre être humain mais entre les “petits bouts” et leur petit compagnon rassurant !
Il me semble que j’ai retravaillé cette photo (vignettage, léger flou périphérique, dosage local du contraste) dans le but de faire oublier le plus possible l’environnement alentour, l’image ayant été prise comme les autres dans la rue ou dans l’enceinte de l’école.

 

RentreeJ2

Cette fois, c’est la maman, sans doute, qui se retrouve à consoler le doudou lors de la rentrée du petit dernier !
Les couleurs des vêtements et l’écho prémédité du rouge à lèvres contribuent à l’intérêt de cette image, et évoquent des tonalités automnales. La peluche renard lui donne aussi un côté assez incongru !

Sur cette photo, j’apprécie les éléments périphériques plus ou moins flous qui ferment l’image et la remettent en contexte, avec presque une approche un peu paparazzi. 😉

 

Bonus 1 – La photo est forte et expressive, sans toutefois montrer de visage.

RentreeBonus1A

Eh oui, on retrouve ainsi ces gestes forts que j’aime mettre en valeur, mais aussi l’intérêt évident que peuvent avoir les inscriptions et personnages sur les cartables et tee shirts.
Ici, la subtilité du geste est particulièrement touchante. Le contact ne tient plus qu’à un fil, c’est l’heure de se dire “A ce soir” ! 🙂

Je viens de remarquer à quel point le cadrage de cette photo fait écho à celui de la précédente. J’aime bien les visages coupés sous les yeux et les compositions décentrées, que voulez-vous !… 😜

 

RentreeBonus1B

Ces deux images montrent une nouvelle fois à quel point on peut dire beaucoup, je trouve, avec si peu…
Utilisez les zones relativement unies pour “décadrer” vos images sans pour autant les surcharger, notamment lorsque vous avez l’impression de ne pas pouvoir zoomer suffisamment !

Et soyez à l’affut du moindre détail, que ce soit chez les adultes (une jolie montre ? Une chaussette de couleur ? Une mèche de cheveux évocatrice ? Un col mal ajusté ? Une marque de bronzage ?…) ou chez les enfants (une fourniture adaptée à leur âge, comme ce dictionnaire, une particularité de coiffure, une gestuelle, d’adorables chaussures, un motif ou personnage sur le vêtement etc…).

 

Bonus 2 – L’angle de vue adopté est particulièrement original : vue plongeante, au ras du sol ou de la table…

RentreeBonus2A

N’est-elle pas impressionnante cette pile de paquets de feuilles à carreaux, saisie en violente contre-plongée, à même le supermarché ? 😉 Donnez vous aussi de l’intensité, de l’ampleur, de la majesté à vos sujets grâce à ce petit tour de passe-passe !

Cadrage vertical et dynamique oblique font tout l’intérêt de cette composition.

 

RentreeBonus2BPetit

Cette fois, j’ai opté pour une plongée à pic afin de mettre en valeur ce sol urbain jonché de feuilles, inondé de lumière, et agrémenté d’un marquage assorti. 😊

 

Bonus 3 – La photo est prise dans un lieu où vous n’aviez jamais photographié auparavant : cour de l’école, supermarché, salle de classe, entreprise etc.

RentreeBonus3C

Ainsi, je vous ai présenté pas mal de photos d’école en cette rentrée mais n’est-ce pas l’occasion ou jamais d’immortaliser ce lieu bien peu photographié depuis Doisneau ? 🙂
Cette image est un peu plus informative que la plupart des précédentes mais elle fonctionne assez bien, notamment en noir et blanc, avec les petites touches visuelles que constituent l’horloge… et Pavarotti. 😉

 

RentreeBonus3B

Ces lieux publics mais “non-commerciaux” ont leur charme propre et ils regorgent de vie !
Ici, je joue avec 2 plans différents, l’un montrant un trio familial, en silhouette, et l’autre une maman dynamique accompagnant son enfant dans la cour. Perspective !

 

Situations, sujets pour vous inspirer.

Voici quelques suggestions de sujets et situations de prise de vue propices.

– Dans la rue. Elle regorgent de gamins en cartables et de jeunes en bandes à chaque sortie de classe !
– Devant l’école, le collège…
– Dans l’école si vous avez la possibilité d’y faire quelques images, soit relativement discrètement en conduisant vos enfants, soit en demandant l’autorisation, bien sûr.
– A la maison, notamment si vous avez des enfants ou petits-enfants (ou pas, pour les lumières rasantes inondant votre intérieur ! ☺️ ).
– Sinon, chez vos voisins !! Eh oui, je l’ai déjà fait, alors que je travaillais sur “Photographier au quotidien”. J’ai passé quelques heures chez des amis habitant dans ma rue et ayant 3 enfants afin d’enrichir un peu mon stock d’images quotidiennes. 😊
– Au supermarché, pour les fournitures. Là aussi, le plus simple consiste sans doute à miser sur la discrétion. 😉
– Sortez aussi de vos placards quelques-uns de vos stylos / carnets ou quelques archives scolaires pour vous donner du grain à moudre, au besoin ! 🙂
– Sur le chemin du boulot, en voiture à l’arrêt, dans le métro, dans le train… Essayer de saisir l’ambiance de rentrée !
– Dans les locaux de votre entreprise, votre bureau etc.
– Dans la nature également, notamment pour les signes annonciateurs de l’automne.

 

Rentree4

 

Pages ressources tirées de mes livres.

Vous trouverez pas mal de conseils ciblés pour vous aider dans “Photographier au quotidien avec Anne-Laure Jacquart” ! ☺️
Je pense notamment aux thèmes “Photographier l’humain” p 34, “Saisir gestuelles et postures” p 52, “Réussir ses portraits” p 39, “Photographier les enfants” p 42, “L’humain en situation” p 56 mais aussi “Objets du quotidien” p 118, “La macro d’objet” p 121, “Lieux impersonnels” p 210, “En ville” p 182, “Cadre de vie urbain et passants” p 182 etc.

De plus, les thèmes tirés de “Composez, réglez, déclenchez ! La photo pas à pas” liés à la saisie d’un instant décisif (p116 à 121), au choix d’angle de vue (chapitre 2), au cadrage et à la composition (chapitres 3 et 4) vous seront sans aucun doute bien utiles également. 😊
Pensez à avoir les mémophoto dans la poche en cas de doute et à utiliser “Retouchez vos photos pas à pas” pour afficher vos rendus !

Enfin, si vous avez des enfants ou petits-enfants et que “Mission photo pour les 8-12 ans” est dans les parages, n’hésitez pas à profiter de la rentrée pour partager de nouveaux moments photographiques avec eux !
Photographier à l’école et sur le chemin pour y aller, ensemble, peut constituer une bonne pratique pour tous et vos prises de vue devant ou dans l’école sembleront peut-être moins “suspicieuses” si vous êtes accompagné d’un jeune photographe en herbe ! 😜 Pensez cependant à prévoir un peu de marge côté timing pour aller à l’école le matin ou réservez les prises de vue à la sortie des classes !

 

Rentree5

 

J’espère de tout coeur que ces défis et photos d’ambiance de septembre vous inspireront ! 😊

Je n’ai plus qu’à vous souhaiter une très bonne rentrée et de continuer sur votre lancée photographique, même une fois l’été quasi achevé ! 😀

20 comments

  • Jeannine

    Bonjour Anne-Laure
    Merci pour ces Photos et toutes ces bonnes idées, ceci donne envie de ce mettre a faire des photos, autres que celle de la vie courantes où les photos de familles sont beaucoup plus habituelles. Pour l’instant c’est celles de voyage que je vais faire ,mais je retient l’idée et je mettrai ceci en pratique en novembre-décembre, car cela m’inspire beaucoup, j’adore ce genre de photos.
    Si c’est possible pouvez-vous modifier mon adresse mail, avec celle de j’ai mise en dessous. Merci beaucoup

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci beaucoup pour vos compliments, Jeannine !
      Effectivement, j’espère que ces photos peuvent vous inspirer même en dehors de la rentrée !

      J’espère que vous aurez envie de réaliser des clichés humains / reportage aussi pendant votre voyage (je dis ça car je peux moi-même avoir facilement tendance à oublier cette approche et à me focaliser sur le décor, les détails etc. 😉 ).

      Vous êtes inscrite sur l’email que vous avez indiquée avec ce commentaire. Est-ce que c’est bon ? ☺️

  • l'angevine

    oh que j’adore ta série et surtout les clichés avec ces mains,regards et lèvres,c’est ce que j’ai aussi capté lors du mariage de ma soeurette mais je ne peux pas les publier sans l’accord des invités et mariés aussi…

    • Anne-Laure Jacquart

      Oh merci beaucoup !!

      C’est super que tu aimes ce genre de photos aussi !
      Selon moi, si les yeux ne sont pas présents, que la personne n’est pas reconnaissable, tu peux publier les photos.
      Je parle de celles avec juste les gestes, les lèvres etc. 😉

  • Monique


    Quelle artiste..tout ce que tu touches..

  • Odile

    Photographier l’humain?Wouah quelle belle race!!!
    En plus pas envie de passer pour une pédophile en photographiant des gosses(affreux)vu la mentalité des gens en ces temps de rétrécissement de l’esprit…….

    • Anne-Laure Jacquart

      Odile, je n’ai pas compris le début de ton commentaire…

      Mais, pour ce qui est de la fin… Déjà, tu es une femme, non ? ça peut être un peu plus facile ?

      Et puis, va-t-on toujours se priver de tout et renforcer encore le climat de peur qui a tendance à s’installer un peu trop, ces dernières années ?
      Il y a tant de solutions possible, le dialogue étant l’une des plus intéressantes, même si, c’est vrai, c’est un effort de s’ouvrir aux autres !… ☺️
      Sinon, photographier les écoliers traversant la rue depuis ses fenêtres, réaliser des clichés rapides dans la rue avec son téléphone, c’est possible ! Faire signe à des voisins sympas, comme je l’ai déjà suggéré, ou même s’adresser à un professeur (d’art plastique, pourquoi pas ?!), ça peur s’avérer super intéressant ! Mais, évidement, ça demande un peu plus d’investissement que se dire d’emblée « je ne le ferai pas de peur de passer pour un pédophile ».

  • Hubert

    Passionnant, comme d’hab !

  • Nora

    Bonjour
    J’adore la thématique bien trouvée !
    Assez d’accord avec Odile, il faut faire attention quand on photographie les enfants car il est vrai que cela peut être mal interprété, le mieux est donc de demander l’autorisation ou de se faire très très discret.

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci Nora !

      J’espère que mes propositions créatives pourront aider. 😉
      L’essentiel est d’être dans le dialogue.
      Et puis, si on se sent en faute, c’est sûr qu’on peut vite avoir l’air louche, mais si on assume son approche et sa passion créative et qu’on est prêt à le partager avec les autres, cela peut passer tout seul ! 😀

  • baudart

    de superbes cliches originaux et créatifs ,une vrai leçon de photos !!on va essayer !

  • Odile

    Bonjour,

    je dois dire que mon message reflète mon état d’esprit du moment,pas très bon,désolée…..
    Ceci dit,et même si j’aime l’ambiance de rentrée du mois de septembre et son côté nostalgique qui peut générer des idées créatives, je pense que je n’oserais pas aller prendre ce genre de photos…
    J’ai en mémoire une anecdote d’un membre du club photo où j’étais il y a deux ans:une dame âgée,photographe depuis x années,qui avait voulu prendre en photo des enfants dans un parc,eh bien,s’est vue traiter de pédophile,et la police est venue sur place….Bref,sans commentaire,je trouve ça écoeurant…
    Sinon j’adore la diversité de votre travail(photo,peinture,musique aussi je crois,ouf il y a qqun d’autre qui a plusieurs centres d’intérêt :-)mais là…je bloque un peu même si j’aime bien l’atmosphère scolaire,etc,
    bonne journée

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci Odile, pour ce complément de commentaire.

      Eeeeeh, il ne faut pas se laisser aller à la morosité ambiante !!

      Je crois que nous avons trop tendance à généraliser. Ce n’est pas parce qu’il est arrivé une malencontreuse mésaventure à quelqu’un que cela devient la règle et qu’il faut ne garder que cela en tête. 😉
      Il y a aussi des tas d’anecdotes où le contact est super sympa avec les parents, où les enfants sont contents d’être pris en photo, où cela nous permet de partager notre passion de la photographie… comme du dessin etc. d’ailleurs ! 😉

      Les gens sont moins méfiants pour le dessin mais, là encore, il ne faut pas se laisser aller à avoir peur d’un rien sinon on se prive de beaucoup de choses ! Il y a quelques semaines, j’ai dessiné plusieurs femmes musulmanes sous le calvaire de Pleyben, je trouvais l’image très jolie, que ces femmes soient là, cela donnait une image assez oecuménique.
      Les maris sont venus me voir en disant « Vous dessinez ma femme, je crois ? » et j’ai répondu par l’affirmative, me demandant si j’avais fait un impair mais non, ils ont ensuite eu l’air très contents, de même que les femmes qui ont, de plus, par la suite, pris les dessins en photo pour les garder en souvenir. ☺️

      En tous cas, pour revenir un peu plus près de notre sujet, je crois qu’il faudrait surtout que les gens arrêtent de voir des pédophiles partout… Evidemment, il est important d’être vigilant mais il y a bien davantage de gens qui flippent à cause des pédophiles ou sont flippés qu’on puisse les prendre pour tels que de pédophiles dans la nature, et heureusement ! 😉

      Alors vous aussi vous êtes une touche-à-tout, vous multipliez les centres d’intérêt ?

  • Odile

    Oui,vous avez sûrement raison quant au fait de se priver de beaucoup de choses si on ne regarde que ces expériences négatives,et puis la mentalité de certaines personnes n’est pas une généralité,mais n’empêche,ce genre de réaction ou de suspicion fait quand même réfléchir au manque de liberté.Je parle bien sûr d’une situation où la photo est faite avec respect et dans une démarche artistique.
    De mon côté,étant timide,ça n’aide pas non plus pour ce genre de photo ou la photo de rue…..Au moins pour les insectes en macro,pas besoin d’autorisation 😀
    Le dessin que vous avez fait doit être sympa.
    Sinon pour répondre à votre question,je fais un peu de dessin/peinture(depuis longtemps),la photo depuis deux ans(j’avais peur de ne pas comprendre les réglages et finalement en sautant le pas eh bien il n’y a pas eu trop de problème,de plus comme je suis un peu trop perfectionniste quand je dessine ou peins,je trouve que la photographie est beaucoup plus spontanée à part les réglages et la composition)J’avais acheté votre mini guide des réglages 🙂
    Par contre je trouve que je ne progresse pas trop,du déchet,des pb d’exposition et un manque de créativité, je n’ai pas votre niveau 🙁
    Et je fais un peu de musique(guitare basse)voilà
    Ah et j’allais oublier le meilleur pour la fin,ma dernière lubie:la paracord,pour fabriquer de jolies dragonnes personnalisées pour mes appareils photo,façon scoubidou 🙂 Je retombe en enfance!

  • Conrad Bernadel

    Merci à vous Mme Jacquart, vos défis me permet de m’améliorer de jour en jour. Vous nous permettez, pour cela il faut osez, de sortir de notre zone de confort. Il vrai qu’au premier abord, le défi était de taille. Bon pour ma part, j’ai profité d’offrir mes services à un voisin, en lui offrant de prendre en photo son enfant qui débutait pour la toute première fois. Il vrai que l’on oublie qu’un simple petit dialogue peut nous ouvrir t’en d’opportunité, mais pour cela il faut oser.

    Présentement je suis entrain d’appréhender les notions de votre livre « retouchez vos photos pas à pas… »

    En attente de nouvelle publication de votre part.

    Cordialement,

  • Nina

    Bonjour Anne-Laure,

    Je suis ton blog depuis quelques temps déjà mais je n’ai jamais encore osé publier de commentaire.
    Je suis encore débutante et me laisse facilement décourager. Cependant, à la lecture du thème de ce mois-ci, je me suis décidée à participer au groupe.
    J’ai déjà pu préparé quelques clichés même si avec un bébé de 3 mois la tache n’est pas aisée.
    Merci pour le travail réalisé, pour le partage de ta passion et merci de nous donner envie de progresser grâce à tous tes précieux conseils.

    Sabrina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *