Points de fuite souterrains

Tunnel-2BisJe reconnais que jouer avec la perspective, les points de fuite, les lignes diagonales et les compositions dynamiques est l’un de mes – nombreux 😆 – péchés mignons.

Chercher à donner davantage de profondeur à nos images en utilisant les lignes de force pour guider l’oeil et focaliser encore davantage l’attention sur le point de fuite est tellement passionnant ! 😀

 

Ici, je me suis amusée notamment avec les zones rayées que je pouvais rassembler dans l’image : rayures lumineuses dans le tunnel à l’arrière plan, et rayures de peinture blanche du passage piéton, au premier plan.

Ce rappel graphique améliore la cohésion de la photo et crée une continuité dans l’image.
L’oeil, comme le passant dans ces tunnels, n’a qu’à suivre le chemin zébré !

J’ai choisi mon angle de vue et mon cadrage :
[icon name= »fa-arrow-circle-right »] de manière à placer mon point de fuite dans l’angle supérieur droit de la photo,
[icon name= »fa-arrow-circle-right »] afin que le bord du passage piéton rejoigne l’angle inférieur gauche du cadre.

 

Tunnel1Diag

La composition diagonale qui en résulte, au format vertical, est particulièrement dynamique ! 🙂

La plaque d’égout, au premier-plan, constitue un élément secondaire qui équilibre ma composition (comme elle était là, je l’ai exploitée dans l’image).

 

Lors de la prise de vue, je n’étais pas sûre de savoir si je garderais les couleurs ou opterais pour une version monochrome de ces photos.

Mais comme j’aime vraiment le rendu lumineux et saturé que prennent les couleurs lorsque je contraste mes images et que les photos couleurs sont souvent plus gaies que les vues en noir et blanc, j’ai décider de les conserver.
Les éclairages électriques constituent vraiment une source d’inspiration intéressante et une vraie opportunité de créer des ambiances originales et porteuses !

 

Le fait que je ne règle quasiment jamais la balance des blancs de manière classique étonne souvent les autres photographes…

Selon moi, les couleurs risquent pourtant de devenir froides et tristes avec une balance purement « lumière du jour » !
Ainsi, je préfère très généralement conserver les vraies couleurs chaleureuses des éclairages électriques et même exagérer leurs teintes et leur vivacité au traitement, ce qui me permet d’obtenir ces ambiances contrastées et colorées que j’apprécie particulièrement.

 

Comme vous pouvez le deviner, j’ai pris la seconde photo dans le tunnel que l’on voit à l’arrière-plan dans la première.

Tunnel-1

 

J’étais ennuyée, sur le moment, de n’être pas parvenue à inclure un passant dans cette photo et puis, finalement, j’aime bien l’ambiance « vide » (mais pas si vide que cela !…) qui en ressort.

Le point de fuite a un tel pouvoir d’attraction, à mon avis, que l’on ne ressent pas un éventuel manque de sujet. De plus, les graffitis, ainsi que la porte, tout au fond, apportent aussi, en quelque sorte, une présence humaine.
En fait, comme dans pas mal d’autres de mes images au grand-angle, je pense que le sujet humain de cette photo… c’est VOUS !!…
Il s’agit à la fois de moi, la personne qui prend cette photo dans le tunnel, et de vous, la personne qui regarde cette image a elle aussi l’impression de marcher dans ce même lieu.

 

La composition de cette image est très similaire à celle de la précédente : point de fuite dans l’angle supérieur droit et ligne partant du coin inférieur gauche du cadre. Celle-ci est toutefois cadrée au format horizontal.

Sa composition et son ambiance me font d’ailleurs un peu penser à la photo aux affiches déchirées, prise dans le métro, présentée en double-page dans « Composez, réglez, déclenchez ! La photo pas à pas », p 147-148 (chapitre « S’exprimer en images »). 😉

Tunnel2Diag

Il est vrai que j’adore ce « modèle de compostion », extrêmement dynamique (dans notre sens de lecture occidental, de gauche à droite ), et que je ne m’en lasse pas ! 🙂

 

J’espère que ces images vous inspireront et vous inciteront à saisir des ambiances à la lumière électrique, dans les jours ou semaines qui viennent (alors que les journées continuent inexorablement à raccourcir), ainsi qu’à dynamiser toujours plus, si possible, vos compositions !

Je vous prévois, pour la semaine prochaine, une nouvelle démonstration de retouche en vidéo, sur une photo un peu comme celle-ci, prise à la lumière électrique des tunnels. J’espère que cela vous plaira ! 🙂

20 comments

  • Melanie

    Rhôôôôôôô elles sont superbes ces photos! Je me sens happée, j’ai l’impression que je vais tomber dans un film de Jean-Pierre Jeunet.

    • Anne-Laure Jacquart

      Oh, merci pour ce charmant commentaire, si joliment dit, Mélanie !! 😀
      « J’ai l’impression que je vais tomber dans un film de Jean-Pierre Jeunet »… Hihi j’adore !!

      ça tombe bien, comme j’ai beaucoup les ambiances de ses films (par contre, évitez le film des aventures de T.S. Spivet, je l’ai trouvé étonnamment mauvaix celui-là !!).
      Il me semble que les couleurs seraient un peu plus vert-jaune par endroits si l’on était dans un film de Jeunet ! 😉

      Ravie que ces photos t’aient plu et t’aient fait voyager en tous cas !

  • Pascaline

    J’aime beaucoup cette ambiance chaude qui nous fait oublier le côté parfois un peu glauque et inquiétant de ces espaces souterrains ! Et la composition est effectivement très dynamique : comme tu le dis , sur la deuxième image, on a vraiment l’impression de faire partie de la scène.

    • Anne-Laure Jacquart

      Pascaline, merci pour ton commentaire !

      Oui, c’est vrai qu’avec ces couleurs chaleureuses (non retravaillées, juste révélées par l’optimisation du contraste), on s’éloigne plus facilement des ambiances glauques !
      Cela tombe bien… comme je me demande souvent comment produire des images fortes, expressives, sans forcément tomber dans le drame !! 😉

      Ben oui, je suis comme ça moi, j’aime bien vous inviter de temps en temps dans un tunnel en vous projetant dans une image. 🙂

  • Joël

    Je me disais au début que ce serait chouette de voir comment tu travailles ce genre de photo, et c’est magique, tu nous annonces que tu vas nous montrer 🙂
    Ça m’a amusé ton histoire de ne pas trop te préoccuper de la balance des blancs ; le rendu de la lumière est une des premières choses que j’ai retouché sur mes photos pour la rendre souvent plus chaude que celle obtenue avec une balance des blancs parfaite. C’est ce que j’aime bien dans ton approche, le fait de ne pas se fixer de contraintes et se laisser guider par le rendu de l’image qu’on imagine (voire simplement celui qu’on a vu mais qui n’est pas rendu par la photo brute).
    En passant, arrêt librairie cette fin d’aprem pour récupérer deux de tes ouvrages, dont celui sur la retouche. Y a plus qu’à trouver du temps…….
    Le carré irait bien à tes deux images, même si on perd un peu en dynamique.

    • Anne-Laure Jacquart

      Eh eh, vous l’avez rêvé, je l’ai presque fait !! 😉

      Ravie que la vidéo que je prépare puisse répondre à tes attentes. J’espère que ce sera effectivement le cas ! 🙂

      J’ai trouvé ton commentaire sur la balance des blancs aussi délicieux que surréaliste et absurde. 😀
      Est-ce que ça a un sens, franchement, de régler une balance des blancs neutre qui va annihiler la tonalité chaleureuse de l’éclairage ambiant (et donc en quelque sorte trafiquer la photo dès la prise de vue) pour ensuite devoir retoucher les couleurs de la photo de manière à rendre le rendu à nouveau plus chaud, peut-être bien comme la réalité d’origine ?! 😆 😉

      C’est effectivement le rendu de l’image, l’intention créative, à la prise de vue comme à la retouche qui doit primer !
      Il faut chaque fois se demander quelle image on a envie d’obtenir et non « le site machin, le magazine truc ou le livre bidule dit-il comment il faut régler sa balance des blancs ou son ouverture de diaph dans ce cas ? » ! 🙂

      Un grand merci à toi pour l’achat de mes livres ! Normalement, ils peuvent se déguster par petites bouchées donc tu peux juste essayer de trouver 5 ou 10 mn par ci par là ? 😉

      Merci pour ta suggestion de recadrage carré mais, effectivement, pour ces photos, je préfère largement conserver la dynamique du format rectangulaire. 🙂

      • Joël

        Je me suis mal exprimé sans doute pour l’histoire de la balance des blancs : je ne fais pas de réglage à la prise de vue, je la retouche simplement (souvent !) après, dans un sens qui n’est pas celui d’une correction vers un rendu neutre. Ce serait tordu en effet de la régler à la prise de vue pour ensuite la modifier dans le sens voulu 🙂
        Oh, je ne me fais pas de soucis pour trouver du temps pour la lecture, c’est surtout pour la mise en pratique ! Mais j’ai vu que tu incitais justement à pratiquer aussi les petites bouchées régulières pour cela !

  • Laurie

    Je me suis rendu compte que dans mon précédent commentaire j’avais pas commencé ma phrase part un bonsoir ni rien (quelle mal poli je fais) je suis désolé

  • Laurie

    Décidément la suite de mes messages ne marche pas. Merci pour la précision concernant le livre, je comprend mieux maintenant, j’ai essayé de faire avec ces réglages pas facile mais avec un peu d’entraînement je devrai y arriver. Ton dernier article est super ainsi que tes photos l’ambiance quelle ont les couleurs magnifique. Quel style de réglage as tu utilisé? Vivement ta prochaine vidéo

    • Anne-Laure Jacquart

      Laurie, pas de souci, un commentaire, ce n’est tout de même pas un courrier, même si c’est toujours sympa les bonjours bonsoirs comment ça va ? 🙂

      Ravie que mes explications sur la retouche des couleurs aient permis d’éclaircir un peu les choses.

       

      Merci pour tes compliments sur mes photos et mon article !

      Côté réglages, j’ai juste contrasté fortement les photos, en les noircissant pas mal mais en éclaircissant aussi les tons moyens (je n’ai pas directement retouché les couleurs).

      Cela correspond un peu aux modèles de retouche de « Retouchez vos photos pas à pas », qui sont aux pages 152-153 (« Teintes acidulées et rendu pop art ») et aux pages 86-87 (« Révélez vos contre-jour ») (même si l’on n’est pas réellement en contre-jour ici, la réflexion sur le rendu est un peu similaire). 🙂

      J’y reviendrai dans la vidéo de la semaine prochaine.

  • Cécile

    Belle ambiance! Je me réjouis de découvrir le comment du pourquoi. 😉 Bon week end!

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci beaucoup Cécile !

      Là encore, il n’y aura pas de retouche vraiment compliquée, en fait !
      J’espère que vous ne serez pas déçus que le contenu de la vidéo soit si simple.
      Il se rapprochera en effet pas mal, tout de même, de certaines explications du livre ; c’est que cela ne sert à rien de réinventer l’eau chaude à chaque fois !! 😉

  • Myna

    Bonjour Anne,

    Comme toujours ce regard photographique que me plait et un cadrage qui nous emporte dans la photo.
    Même si ces deux versions couleurs sont en accord avec le sujet, je n’aurais rien eu contre une version noir en blanc…il faut dire que je suis plutôt dans ma période monochrome en ce moment 😉
    Je profite de ce passage pour te féliciter pour ton dernier ouvrage (je les ai tous!) « Retouchez vos photos pas à pas » que je déguste par petites bouchées, un peu comme le chocolat noir qui accompagne mon expresso 🙂

    Bonne semaine

  • Myna

    Oops! je voulais dire  » Bonjour Anne-Laure »…mais je n’ai pas pris le temps de relire!

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci Myna pour ton joli commentaire ! 🙂

      Effectivement, comme ces photos montrent un contraste en densité intense, elle feraient également de beaux noirs et blanc !
      C’est à cela que je pensais au départ et puis c’est vrai que, comme je le disais dans l’article, la couleur parait souvent plus gaie. J’ai remarqué aussi, que, pour mes livres, c’est vraiment plus chouette quand je mise sur la couleur, avec juste une belle vue monochrome de temps en temps. 😉

      Mais c’est vrai que je viens de faire une version NB de la première photo et c’est clair que c’est tentant de valider aussi cette version, à l’impact également très fort ! 😀

       

      Version NB

       

      Un merci géant à toi pour tes beaux compliments sur mes livres. Eh eh, vu le temps que je passe à les peaufiner, cela me fait vraiment ultra plaisir de savoir que vous les dégustez comme un bon goûter ! 😉

      • Myna

        Ah! j’aime beaucoup ce n&b également!
        En fait, les deux versions me plaisent tout autant alors pourquoi choisir 😉

        A bientôt pour découvrir ta vidéo.

  • Anne-Laure Jacquart

    Et également, à la demande de certains d’entre vous, un avant-après pour cette photo. 🙂

    Je l’ai redressée, recadrée légèrement, par la force des choses… et CONTRASTééééé !

     

    Avant/Après !

     

    RDV pour la prochaine vidéo de retouche, sur ce type de photo, demain !

  • Jean-Pierre

    Bonsoir Anne-Laure, ces perspectives sont ta marque de fabrique, et tes compositions flirtent avec la perfection. On pourrait penser (surtout moi), que ces images sont banales mais vu le résultat ça donne envie d’essayer!

    • Anne-Laure Jacquart

      Whooooo merci Jean-Pierre !! 😀

      Le seul souci, c’est que la marque de fabrique ne doit pas devenir un tic, ou du radotage !… 🙄 😉

  • Werpin Jean Luc

    J’aime ce que vous faites car vous le faites bien. Bien belle ouvrage Anne Laure.

Répondre à Myna Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *