Jusqu’où aller dans la simplicité ?

J’errais il y a quelques jours, en ville, à la recherche du sujet parfait…
La lumière était plate, triste, j’avais froid et, pour tout dire, j’étais même un chouya déprimée.

Alors, ce graffiti rouge m’a fait l’effet d’un petit rayon de soleil dans la grisaille !
Après tout, un peu d’amôôôur et de couleur, cela ne fait jamais de mal, pas vrai ?! 😉

 

Malheureusement, le « rayon de soleil » s’est vite éclipsé car je n’ai pas vraiment eu d’idée géniale pour exploiter ce sujet.
En fait, je pensais jusque là que l’ensemble de mes photos était d’un ennui mortel ; je ne pensais vous présenter celle-ci que pour replacer ma prise de vue en contexte, vous mettre dans l’ambiance.

Et puis, finalement, avec un bon traitement – et notamment un peu de magie façon traitement croisé (désolée ! En tous cas, promis, je n’ai pas d’actions chez Mr Traitement-croisé pourtant !! 😆 ) -, je trouve que cette photo a quand même un côté sympa.

 

Love-Comp

 

Les couleurs ajoutées améliorent l’attrait visuel de l’image et lui confèrent une ambiance plus mystérieuse…

Et s’il s’agissait là de l’entrée secrète, envahie par la végétation, d’un antique temple menant vers un monde plus beau ?! 😀 (Trop d’imagination encore une fois ?! Noooon, vous plaisantez, ce n’est pas possible !… 😉 )
Je pense que cela vaudrait peut-être le coup d’essayer de déplacer une pierre… Vous voyez, l’une de celles qui se trouvent sur la gauche de l’entrée secrète ?! Il se pourrait bien que le passage s’ouvre alors !!

 

A propos de ces pierres, justement…

Lors de ma prise de vue, tandis que je me disais que je n’arrivais à rien avec ce sujet, j’ai réalisé que le mur, à cet endroit (à gauche du graffiti), prenait vraiment bien la lumière. La disposition des pierres me semblait assez intéressante également, avec ces énormes pierres juxtaposant de plus petites. On dirait un peu un jeu de puzzle, non ? Un tétris ?! 😉

J’ai donc adopté un angle de vue frontal, opté pour le format carré et saisi cette photo plus simple et plus abstraite, dont voici tout d’abord une version brute et une simplement contrastée.
Dès la prise de vue, cependant, j’envisageais un traitement en noir et blanc.

 

Stone-01

 

Et voici donc l’image, avec son rendu monochrome.

 

Stone-3

 

Mais voilà qu’à présent je me demande…
Et si j’appliquais à cette photo un traitement croisé comme celui que j’ai utilisé sur la photo au graffiti?!

 

Stone-C

 

Aaaah, c’est malin !…
A présent, je ne sais plus quoi penser ! Je vais donc laisser cette réflexion mûrir un peu avant de me décider. 🙂

Et vous, quel est votre avis ?

 

Au fait, à propos de mon titre, « Jusqu’où aller dans la simplicité ? »…
Il s’agit de la question que je me posais au sujet de cette photo particulièrement graphique, avant de me retrouver indécise quant à son apparence. 😉

Cette vue carrée est-elle trop simple ?
Une extrême simplification est-elle parfois une bonne chose ? Pour le plaisir de la composition, une mise en valeur des matières ?!

Aimez-vous la photographie minimaliste ? 🙂

 

Evidemment, la photo horizontale et la vue carrée ne sont PAS des variations d’une même image.
Il n’est donc pas nécessaire de choisir entre les deux.

Mais quelle(s) photo(s) dois-je conserver et montrer ?
La première (Trop classique ?) La seconde ? (Trop simple ?) Les deux ? (Trop « trop » ?!) Aucune ?!

 

Et enfin, si je choisis notamment la vue la plus abstraite, comment devrais-je la présenter?…
Eh eh, cette interrogation est un indice pour mon prochain article.

Affaire à suivre, donc !

 

N’hésitez pas à me dire d’ici là ce que vous pensez de tout ça.
Et vous saurez, sans doute vendredi, ce que j’ai à présent derrière la tête ! 🙂

26 comments

  • Florian H86

    J’aime bien la photo « brute » au dessus du titre et la deuxième de dessous!! j’ai un doute ce n’est pas la même???

    • Anne-Laure Jacquart

      Hum, est-ce que vous voulez parler de la photo de gauche, avec le graffiti, du bandeau « à la une » et de la photo également avec le graffiti, en dessous de celle plus petite ?

      Il s’agit bien de la même photo, mais ce n’est pas une photo brute, elle est retouchée.
      Merci pour vos compliments ! 🙂

      Le premier visuel très panoramique, qui ressemble ici à un diptyque, est l’image à la une que je crée afin qu’il y ait une image du bon format en page d’accueil.
      Ce visuel est toujours du même format, panoramique horizontal : c’est parfois le recadrage d’une photo de l’article, ou parfois une composition de plusieurs images.

  • kbis

    Bonsoir,

    Je ne fais jamais des photos au format carré……j’ ai tort
    Moi, je préfère, le rendu monochrome, mais je les aime toutes !!!!

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci Kbis! 😀

      Le format carré est très intéressant pour des compositions particulièrement équilibrées, harmonieuses.

  • Joël

    Le sujet et les photos m’ont fait sourire : j’ai un léger faible (!) pour ces photos de pierres, en format carré… 🙂
    https://www.flickr.com/photos/jleo02/15900416885/
    https://www.flickr.com/photos/jleo02/15713093440/
    https://www.flickr.com/photos/jleo02/15899723262/

    La première à droite (en vertical) me fait un peu penser à un tableau de Mondrian, sans les couleurs ! Pour les carrés, ma préférence va à la version monochrome (en particulier parce que cela élimine le vert du brin d’herbe en bas). Difficile de départager en revanche entre la verticale et la carré NB… Sinon, mais tu l’as sans doute compris, la simplicité extrême ne me dérange pas du tout !

  • Eric

    Pour ma part, j’aime beaucoup la version carré en couleur et contrasté mais pas le traitement croisé à cause de cette touche de bleu en bas à gauche…

    Et pour le choix 1 ou 2… Ben, les deux mon capitaine 😉

    • Anne-Laure Jacquart

      Eric, oui c’est vrai que j’y ai peut-être été un peu fort avec mon traitement couleur et qu’il est un peu trop prononcé sur cette zone de la photo. C’est le problème des réglages différenciés n’est-ce pas ?! 😉

  • Olivier

    Bonsoir
    J’aime beaucoup la photo carré contrastée et la version monochrome un peu moins le traitement croisé
    mais bon un tout petit peu moins.

  • Pascaline

    Ben alors Anne-Laure, tu ne vas tout de même pas nous faire une petite déprime saisonnière 😉 Moi je l’aime bien ta première photo « intégrale » avec ce petit traitement croisé ! Et puis j’adore les vieilles pierres alors je suis comblée.
    Pour ce qui est de la deuxième version, plus abstraite, je crois que j’ai un petit faible pour le noir et blanc, mais j’apprécie aussi la version « traitement croisé », dur, dur de faire un choix…
    Bon je ne t’aide pas beaucoup :p

    • Anne-Laure Jacquart

      J’espère que non, que je ne vais pas me mettre à déprimer à cause de l’hiver !!

      Je sais pourtant que je peux faire plein de chouettes photos d’ambiance lors de la mauvaise saison, avec la couleur des feuillages, les flaques, les ciels dramatiques, les lumières rasantes quand il y en a (ce serait bien qu’on ait de la neige, aussi, cette année) etc.
      Mais pour quelqu’un comme moi qui réagis pas mal à la lumière, à la couleur, ce n’est tout de même pas toujours d’évident « d’enclencher la machine » en cette saison… Il faut forcer un peu !…

      En fait, je souhaite faire pas mal de photos sur mesure pour mon prochain ouvrage et c’est assez agaçant quand la lumière est tristoune, que je n’ai pas l’impression de trouver les sujets qu’il me faut, etc. !

      Chouette que tu craques, comme moi, sur les vieilles pierres !! 😉

      Et merci pour ta presque absence de choix !! 🙂

  • OlivierD

    Bonjour, alors la contrasté et/ou la monochrome.
    Sinon en repensant à l’intention de depart, peut etre que votre choix sera plus facile.

    Bonne continuation.

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci Olivier pour votre commentaire. 🙂

      L’intention de départ était clairement le monochrome, pour la mise en valeur du graphisme, de la lumière, de la texture. 😀

      Il y a quelques années, j’en restais souvent à ma première idée en noir et blanc quand la couleur n’était là que très subtilement dans le décor d’origine.
      Mais depuis quelques temps, je trouve cela parfois intéressant, de ne pas me limiter au monochrome même quand c’est avant tout un contraste en densités que j’ai essayé de saisir, mais d’essayer de conserver la couleur tout en modelant son rendu, notamment avec ces fameux jeux de balance de couleurs, pour des ambiances colorées plus subtiles. 😉

  • Gérard

    Bonjour Anne-Laure !
    encore un bel article 🙂
    personnellement j’aime bien le format carré, d’ailleurs actuellement j’essaie de tester actuellement donc ton article est le bienvenu 🙂 Et comble de coïncidence, ma réflexion porte aussi sur les diptyques* !!! Donc me voilà comblé 🙂
    Pour répondre à tes questions :
    j’aime bien la première image (le diptyque). Peut-être aurai-je mis sur la droite la vue carrée des pierres de ta version contrastée.
    Mais ce n’est que mon goût personnel 🙂
    Bonne continuation !

    * je n’ai pas beaucoup trouvé de liens sur justement ces thèmes (format 1:1 et les dip ou triptyques) sur le net 🙁 En connait-tu ?

    • Anne-Laure Jacquart

      Bonjour Gérard ! 😀

      Merci pour ton commentaire et tes compliments sur mon article !
      Super idée que de s’essayer au format carré, aux diptyques….
      Mon prochain article devrait te plaire également alors. 😉

      C’est vrai qu’il n’y a sans doute pas beaucoup de ressources sur le web là-dessus…
      On me demande souvent de remettre en ligne mon article sur le format carré, qui n’est plus disponible depuis le piratage de mon hébergeur, mais c’est pas mal de boulot et j’ai tendance à privilégier les mises à jours « fraîches »…

      Un article sur la conception de diptyques serait également très intéressant en effet.
      Je ne manque pas d’idées pour des articles mais de temps pour tout faire !!

      Le premier visuel n’est pas vraiment un diptyque que j’ai voulu vous présenter tel quel etc.
      Il s’agit de « l’image à la une » que je crée, à un format donné (panoramique horizontal), afin qu’il y ait une « photo-titre » du bon format en page d’accueil.
      C’est parfois le recadrage panoramique d’une photo de l’article, ou parfois une composition de plusieurs images.

      Ainsi, si j’avais vraiment voulu faire un diptyque, ici, j’aurais bien sûr accompagné la vue horizontale de la vue carrée complète. Mais j’avais, en fait, la contrainte d’un format précis, raison pour laquelle je n’y ai ajouté qu’une partie de la photo carrée. 🙂

  • Rudi

    Bonjour Anne-Laure,

    C’est toujours un plaisir que de voir tes nouvelles photos! 🙂 La version colorée est celle qui me parle le plus ici de par son contraste des couleurs. Le rendu de la rugosité des pierres est très beau.

    Le petit plus dans la version colorée est qu’on aperçoit bien la petite plante verte dans le bas qui tranche bien sur la pierre (elle est complètement invisible en N/B). Elle offre différents niveaux de contraste très intéressants: vert/bleu, nature/humain, léger/lourd, fragile/solide, lisse/rugueux, éphémère/éternel,,… Je vois cela comme une timide tentative de la Nature de reprendre patiemment possession des lieux! C’est un peu comme un signe que la vie reprend toujours ses droits. Je ne sais pas si la présence de cette plante était une intention (consciente ou inconsciente?) mais c’est le petit détail qui ajoute une pincée de sel à cette photo. Ce serait dommage de l’occulter… 😉

    Bonne continuation!

    PS: la photo de contexte est aussi très réussie mais ne véhicule pas le même message.

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci beaucoup pour tes commentaires sur cette image, Rudi ! 🙂

      J’avoue que je n’ai pas fait attention à la petite plante verte à la prise de vue car, si cela avait été le cas, je ne l’aurais pas placée autant sur le bord du cadre, tout de même. 😉

      Si je retourne à cette endroit (vu qu’il n’y avait pas là, de toute façon, de lumière fantastique ni d’instant décisif à saisir), j’essaierai peut-être de refaire une photo « graphisme + touche végétale ». 🙂

  • Thérèse

    Bonjour Anne-Laure ,
    Je viens en retard pour un commentaire .
    Moi aussi j’ aime beaucoup le format carré en macro et pour les compositions graphiques en perspectives ; j’ ai même essayé par contrainte ce format en paysages façon carte postale .
    Je préfère la version carré monochrome par son graphisme simpliste presque minimaliste qui accentue bien les différentes textures des pierres . Et à l’ opposé je choisirais la version traitement croisé qui met plus en évidence un assemblage de formes abstraites … Bien que j’ aime bien aussi la version contrastée seule …
    Bonne journée !

    • Anne-Laure Jacquart

      Bonjour Thérèse.

      Merci pour ton analyse !
      Il n’y a pas de retard qui vaille, nos réflexions photographiques restent d’actualité, même quelques jours après ! 🙂

      Il est vrai que, comme tu le soulignes, malgré les différences assez subtiles, finalement, entre la version NB et la version couleur, on y voit pas tout à fait la même chose…

      Je te rejoins dans l’idée de la couleur met en valeur la surface des pierres et la forme individualisée de chaque pierre avec sa teinte particulière. Du coup, le graphisme des joints entre les pierres reste plus en retrait.

      En noir et blanc, la matière prend le dessus sur la couleur, évidemment, et l’image apparait d’emblée plus homogène. C’est la texture des pierres qui est mise en avant mais aussi le tracé graphique des joints sombres entre les pierres…

      Intéressant, n’est-ce pas ?! 😀

  • Eric D.

    Merci, ça fait du bien à regarder. C’est cela que j’aime et recherche : l’art de la simplicité. La photo est riche parce que dépouillé de tout ce qui est en trop.

    Un néophyte.

  • Céline

    Ce sont de bien bonnes réflexions et interrogations qui sont posées ici Anne-Laure. Comment choisir tel ou tel rendu etc…? J’ai souvent du mal à le déterminer pour mes propres photos. C’est un peu ma « bête noire » depuis un moment et je ne sais pas comment me dépatouiller avec!?
    En ce qui concerne les compositions avec les pierres du mur, ma préférence va au format carré monochrome. Je trouve que cela met en valeur le côté graphique du sujet et qu’on y ressent davantage la texture.
    J’aime la photographie minimaliste et c’est un style que j’aimerais explorer plus…
    Bon week-end! 😉

  • Werpin Jean Luc

    Ne jamais hésiter à aller le plus loin possible dans cette voie, apprendre à éliminer l’inutile pour ne conserver que l’essentiel. Redécouvrir les leçons de Malevitch, celles du carré noir sur fond blanc ou même celles du carré blanc sur fond blanc. Bref repartir de zéro pour reconstruire ce que l’on vient de déconstruire.

  • Alex

    Bonjour 🙂

    Pour ma part, c’est la dernière en « traitement-croisé » (ça veut dire quoi d’ailleurs ?) que je préfère. je trouve le côté géométrique, « légo », très joli, comme un tableau d’abstrait. Et les couleurs violet/gris/marron vont bien ensemble je trouve.
    Pour info je ne suis pour ni contre la photo minimaliste, mais là j’adore.

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci Alex ! 😀 C’est aussi celle-ci que je préfère…

      Pour mieux comprendre en quoi consiste un traitement croisé, il faut lire « Retouchez vos photos pas à pas » !! 😉 😆

  • Stef

    Bonjour,

    Je découvre à peine votre blog et je tombe sur ces deux images. Après lecture de votre démarche, je me dis « mais pourquoi ne pas garder les 2 ? »… et les présenter comme une seule image avec les pierres au format carré sur la gauche pour évoquer la clé du passage secret et la photo des graphitis sur la droite… une entrée dans le monde de Cupidon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *