« The Sinatra club » (couv’) ou Dans le sillage d’un cigare…

sinatra-club

 

 

Pour fêter l’une des mes dernières couv de roman, celle de l’édition originale de « The Sinatra Club: My Life Inside the New York Mafia » de Sal Polisi, je vous invite, en image, dans cette ambiance feutrée et enfumée, entre clope et cigare… entre cognac et tasses de café.

 

 

 

 

 

 

Je tiens à préciser que ces photos et cet article ne sont bien entendu pas une incitation ni à boire ni à fumer. D’ailleurs, personnellement, je ne fume pas ni ne bois de café. Et je suis plus intéressée par l’ivresse créative que par un verre de cognac. ;)

J’ai cependant trouvé ces ambiances tout en clair obscur et en volutes de fumée suffisamment photogéniques pour m’y intéresser ! :D

D’ailleurs, la photo de la jeune femme à la tasse de café apparaît dans mon futur livre de retouche, pour vous inviter à vous essayer, vous aussi, aux ambiances sombres et dominées par le noir. ;)

 

Comment vous l’aurez remarqué, l’éditeur de « The Sinatra club » a fait recoloriser ma photo en noir et blanc, pour un rendu un peu sépia…
Après tout, pourquoi pas ? :)
Pour ceux que le civre peut intéresser et qui comprennent l’anglais, il est possible de lire une partie du roman grâce à l’aperçu Amazon par ici. ;)

 

Bonne journée !

24 commentaires

  • christine

    Eh eh je remarque que l’homme de la couv est célibataire alors qu’il est marié dans la V.O en n&b…. Le cigare et sa copine la clope sont très photogéniques mais je préfère cent fois regarder tes photos que respirer l’atmosphère viciée d’un fumoir. Et j’ai vraiment hâte de découvrir ton bouquin de retouche. Vivement bientôt:-)

    • Anne-Laure Jacquart

      Eh bien, quel oeil Christine !! :o :D Je n’avais pas, moi non plus, remarqué la retouche. ;)

      C’est l’avantage de la photo : pouvoir profiter ainsi de sujets photogéniques sans avoir à en subir les conséquences (respirer un air enfumer, geler de froid, dégueulasse ses chaussures, attendre 1 heure pour voir un truc etc. !!).

      Merci pour ton impatience quant au livre de retouche. Nous travaillons dur… Ce n’est pas facile de faire rentrer tout ce que je veux vous raconter dans les pages !!… Cependant, cette structure en doubles-pages nous permet aussi d’essayer d’aller vers plus de clarté et de concision. :)

  • Christiane

    Hé hé, bonne remarque pour l’alliance, Christine, quel œil !! ;-) Et bravo à toi, Anne-Laure, pour la couverture et pour cette belle série … Je me sentais justement un peu en manque de nouveautés de ta part ces temps-ci … mais je comprends que le livre soit une priorité. Et tu nous mets encore un peu plus l’eau à la bouche avec cette annonce d’un chapitre sur les ambiances sombres …

    • Anne-Laure Jacquart

      Christiane, merci pour ton gentil commentaire.
      Je suis désolée de ne pas pouvoir vous proposer davantage d’images, des articles plus fréquents etc en ce moment.
      C’est vrai que ces derniers temps, j’arrive péniblement à un article par semaine, + parfois une photo du week end… et encore, j’ai même du mal à libérer du temps, à avoir de l’énergie pour cela…

      Effectivement, le bouclage du livre est ma priorité et il m’épuise ! Alors, je fais très peu de photos ces dernières semaines, je délaisse mon petit GM1 et j’ai moins d’images toutes fraîches à vous proposer. :roll:
      Je crains que cela soit ainsi, malheureusement, encore pour les semaines à venir mais j’espère, dès que le printemps sera là, pouvoir vous inonder d’images !! :D

      Merci d’avoir remarqué la petite évocation au livre que j’ai ajoutée pour essayer de me faire pardonner. ;)

  • Jean-Pierre

    Bonsoir Anne-Laure, bon c’est vrai l’alcool et le cigare présent sur ces images sont mauvais pour les bons vivants, mais par contre en images ça donne et impose un ambiance particulière, comme si la fumée du cigare était une présence (à titre d’exemple). J’aime beaucoup l’image de la jeune femme à la tasse, sa façon et cette douceur comme si l’objet entre ces mains était d’une fragilité absolue. Rien que pour cette image c’est du grand art, je ne dis pas que les autres sont mauvaises (bien au contraire)!

  • cécile

    Waouh! Que de belles images! J’aime particulièrement la deuxième ligne de cette sélection; la femme dans l’ombre avec sa tasse m’évoque irrésistiblement Chiara Mastroianni, avec ce côté sombre et doux à la fois. Et le portrait d’en face, sublime cette luminosité vers le visage de l’homme!!! Bravo Christine pour ton talent d’observatrice, j’avais rien remarqué… :D Le Sépia dévore les alliances alors…

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci beaucoup pour vos compliments, Sonia, Jean-Pierre et Cécile ! :D

      Ravie que ces images vous parlent…

      Comme j’aimerais intégrer davantage l’humain dans mes photos, exploiter davantage ce type d’ambiance en bien d’autres…
      Bah, je finirai peut-être bien par trouver les occasion et l’inspiration pour cela ! :)

    • Anne-Laure Jacquart

      Bonjour Thierry,

      Bienvenue sur le site ! Comme quoi, les cigares ont du bon !! :lol:

      Ok pour que vous relayiez cet article sur votre site (j’en serai ravie ! :) ).
      Merci, cependant, de ne pas reprendre son contenu texte et photos dans son intégralité. N’hésitez pas à publier le diptyque que vous préférez, accompagné de mon nom et à renvoyer vos lecteurs vers cet article grâce à un lien vers le site afin qu’ils découvrent les autres images ! ;)

  • sebastien

    Bonjour,
    Belle remarque de Christine effectivement …
    Alors cette petite série me pousse à faire un compliment de plus à Anne Laure et à poser quelques questions…
    Concernant le compliment : je trouve assez fascinante ta capacité à t’exprimer dans des domaines aussi différents, et à chaque fois de façon touchante. Même si ma préférence va, en général vers ton art de capter les couleurs vives ou les contrastes (comme ton hommage à Soul Leither, entre autre…), il n’en reste pas moins que tes images retenues pour les couvertures sont largement aussi fortes et parlantes. Je m’étais déjà fait la réflexion en vagabondant sur ton ancien site et ça se concrétise un peu plus avec ce nouvel article. Et je ne parle pas de tes visions impressionnistes où les banalités transformées grâce à ton regard en clichés originaux et apaisant. Bref, on va arrêter là les compliments … points trop n’en faut …
    Ma première question vient d’un de tes propos concernant la recolorisation d’une photo en n&b. A-t-elle été prise directement en noir et blanc et si tel est le cas comment peut-on bien recoloriser une photo … cela m’intrigue tout simplement car je n’y avais jamais pensé… quoi qu’il en soit les deux rendus sont vraiment bien travaillés.
    Enfin je serais curieux de connaître le contexte d’une commande pour une couverture de livre car autant suivre son inspiration pour un art tout personnel est une chose, autant répondre à une demande particulière, une commande, doit en être une autre. En tout cas cela doit être une belle expérience…
    Bonne journée à tous

    • Anne-Laure Jacquart

      Oh là là, merci Sébastien pour cette avalanche de compliments, très touchants !
      Cela me fait vraiment plaisir que tu sois sensible à mes images de différents styles, à mes approches photographiques variées. :)

      Pour les couvertures de roman, je travaille avec la banque d’images Arcangel Images qui fait le lien entre mes photos et les éditeurs.
      http://www.arcangel-images.com

      Ainsi, je ne travaille pas sur commande mais propose de temps en temps mes photos. Et si par hasard l’une d’elle plait à un éditeur et correspond à ses recherches pour un ouvrage, alors ça fait une couv. :)
      Ici, la prise de vue était en couleur et j’en avais réalisé un traitement en noir et blanc. Mais l’éditeur souhaitait sans doute avec un visuel relativement coloré. Parfois, on me demande la version couleur mais là ils ont plutôt « colorisé » la photo, c’est à dire que le graphiste a viré la photo NB en sépia et a ajouté du rouge dans le verre. ;)

      L’inspiration lors d’un travail de commande serait un bon thème à développer !
      Il est vrai qu’on peut être plus ou moins inspiré par le contexte de prise de vue, la demande du client… Mais la contrainte est aussi créative, le fait d’être dans une situation de commande peut donner des idées, ce qui est intéressant également.
      Parfois, lorsque l’on fait des photos pour soi, on se sent plus désoeuvré, on ne sait pas trop quoi prendre en photo, mais là, le client a une attente donc la photo se justifie en soi. Encore faut-il qu’elle soit réussie bien sûr. :)

  • sebastien

    Merci pour cette longue réponse ainsi que pour les autres car elles sont souvent très enrichissantes et humaines. Ça rajoute à la convivialité et la fluidité de ce site comme de l’ancien.
    Je suis allé faire un tour sur le lien que tu as bien voulu partager et il contient un bon nombre d’images intéressantes et pose des questions. Merci donc.
    J’ai lu pas mal d’articles sur la notion de série et sur l’aspect essentiel de l’éditing. Alors j’ai fini par me lancer dans l’impression en 10/15 de mes photos préférées et puis je me suis lâché sur 2,3 30/40 et commence à me faire une petite mini expo perso.
    Je dois donc te remercier car j’apprends beaucoup à travers tes photos et surtout de ta perception de la photo.
    Donc encore bravo et merci pour ces articles illustrés de belles images très bien sélectionnées dans un rythme régulier. Et puis, avoir des lecteurs impatients est plutôt une bonne chose non ? surtout lorsqu’ils pardonnent en majorité l’amoindrissement quantitatif totalement légitime.
    Tes articles sont un peu nos commandes à nous … mais comme tu le dis aussi la contrainte est potentiellement créative.
    Bon week-end et belles photos donc …

  • Daniel C

    Superbes ces photos,

    Elles prouvent en effet ton talent à aborder avec bonheur différents styles,.
    Je crois que tu as bien fait de quitter l’enseignement à l’école pour le monde de la photo, Les petites têtes ont perdu une excellente pédagogue… que la communauté des photographes a récupéré, j’attends ton prochain livre avec impatience !

    J’ai l’impression que tu as bien travaillé la lumière pour ces prises de vue (à moins que ce ne soit lors du post traitement ?); d’autre par, que type d’appareil utilise tu pour ce style de photos ?

    • Anne-Laure Jacquart

      Hihi, oui mon intérêt pour la pédagogie n’est pas perdu pour autant. :)

      Les lumières ne sont pas du tout travaillées à la prise de vue puisque ces photos sont issues d’une prise de vue spontanée, sans du tout d’éclairage studio ni rien.
      Je ne me rappelle plus exactement comment étaient les éclairages (à part faibles…) mais c’est peut-être la lampe que l’on voit en arrière-plan et l’embrasure de la porte qui créent un contre-jour suffisant pour mettre en valeur la fumée. Je crois qu’il y a aussi une source de lumière sur la droite (c’était le bar, éclairé, si je me souviens bien ;) ).

      J’ai effectivement essayé de doser subtilement le contraste au traitement pour renforcer cet effet et faire en sorte que la fumée semble plus encore sortir de l’ombre. :)

  • Alain D

    Dernière couverture de roman ! wouahhhhh, super belle ta ‘couv’
    ———————————–
    Cela me rappelle une chanson…
    Dieu est un fumeur de havanes… Tu n’es qu’un fumeur de gitanes… Je vois tes volutes bleues…–> Serge Gainsbourg
    ———————–
    Je viens de recevoir ton ‘Composez, réglez, déclenchez ! Il est génial,
    merci Anne-Laure.

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci beaucoup, Alain, pour cet enthousiasme généralisé sur la couv, CRD etc. !!

      Je suis vraiment ravie que « Composez, réglez, déclenchez » te plaise autant. :D

  • Edmond

    Bravo pour votre sensibilité ! Vous réussissez à capter joliment l’instant magique de l’illusionniste fumeur de cigare,
    Lorsque les volutes s’entrecroisent et transcendent l’esprit vagabond de l’amateur…

    Bonne continuation Anne Laure,

    Les cigares selon Edmond

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>