Tableaux marécageux

Décidément, mon inspiration du moment est assez abstraite, et faite de tableaux colorés flottant sur l’eau ! 😉

Bah, j’assume ! 🙂 😛

 

Je me suis ainsi laissée charmer, il y a quelques jours, par la délicatesse d’une fougère-dentelle posée sur les nuages… 😉

FougereFlottante

 

… et le graphisme de ces longues herbes s’échevelant sur l’eau.

MoliniesFlottantes2

 

Apparemment, ces graminées sont des « molinies », formant d’énormes touffes qui, en cette fin d’hiver, étalent leur chevelure blonde au sol comme sur les surfaces aqueuses.
Ci-dessous, la lumière jouait les coloristes sur ce sujet graphique. J’ai opté pour un traitement un peu sombre, « low key », en mode « clair obscur à la Rembrandt » (ha ha, rien que ça !! 😛 ).

MoliniesBleuJaune

 

A chaque prise de vue, j’ai essayé de d’exploiter la direction des herbes, le plus souvent de manière à leur faire traverser le cadre en oblique, pour des compositions plus dynamiques. 🙂
La lumière changeante, sous les pins, ainsi que les caprices du vent sur la surface de l’eau, faisaient varier les couleurs, le contraste et les reflets, pour des effets toujours renouvelés, fascinant à comparer !

ZoneHumide

 

Ces images me semblent semi-poétiques et semi-dramatiques, avec ce rendu assez sombre, l’ambiance marécageuse…
D’ailleurs, j’y ai même croisé « le fantôme des molinies » !!!! 😮

LeFantomeDesMolinies

 

Dans cette lande humide, même les arbres se mettaient au diapason du graphisme sinueux, tortueux, mais dynamique.

BrancheSurLaZoneHumide

 

Mais, en un fond de ciel bleu et un rayon de soleil (+ le format carré, bien sûr !!), on passe du semi-dramatique au zen ! 😉
Vos reconnaîtrez sans doute la fougère de ma première photo, prise sous un angle de vue et une lumière différente. 🙂

FougereZen

 

Et, pour finir, la délicate bruyère, conservant ses clochettes pour l’hiver.

Bruyere

 

Il s’agit typiquement du genre de photo nature que j’aime faire. 🙂
Ni macro, ni paysage, une approche un peu entre les 2 visant à sublimer l’environnement à différentes échelles. 😀

Est-ce que vous faites cela aussi, vous ? 😉

 


Toutes ces photos ont été prises avec mon petit hybride, le Lumix GM1, associé à l’Olympus 45mm f/1.8.

10 comments

  • l'angevine

    superbe cette dernière et aussi la cinquième

  • céline

    Typiquement le genre de photo que j’aime regarder et faire 🙂
    Bravo Anne-Laure ! La dernière, avec sa luminosité, me plaît particulièrement !

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci beaucoup, Céline ! 🙂

      Oui, la luminosité, y’a qu’ça d’vrai ma p’tite dame !! 😛

  • Marie

    J’en conclu qu’il y beaucoup à apprendre de ces scènes ordinaires …, grâce au cadrage et au traitement que tu as donné aux images, elles prennent une toute autre dimension … la dernière me parle (la douceur des teintes peut-être). Tout cela paraît tellement simple, MAIS je pense qu’il faut avoir une sensibilité particulière pour saisir de telles situations. Est-ce que tu penses, Anne-Laure, que la pratique de l’aquarelle permet de mieux appréhender ce genre de prise de vue ?

    • Anne-Laure Jacquart

      Merci beaucoup, Marie, pour tous ces beaux compliments ! 😀

      Je pense que j’avais déjà cette sensibilité au contraste, aux couleurs lorsque j’ai commencé la photo (cela s’est aussi sans doute développé au fur et à mesure). J’ai aussi pas mal bossé mon sens de la composition toutes ces dernières années, grâce à la photo, avant de me mettre à l’aquarelle. 🙂
      Il est probable, d’ailleurs, que ce sont ces mêmes choses que j’aime en photo qui m’attirent vers l’aquarelle, même si les 2 disciplines sont très différentes !

      Cela dit, je suis sûre que ce que j’apprends par ma pratique de l’aquarelle peut tout de même se retrouver dans mes photos également… Les choses ne sont pas cloisonnées, la créativité n’a pas de frontière !! 😀 😉

  • carla

    quelle jolie série, suis absolument fan des deux dernières photos! bravo et merci pour ces tableaux partagés 😉

  • Yves/CH

    Pour moi aussi les 2 dernières, moi aussi je suis fan du format 4/3, j’aime beaucoup le fait que lesimages ont assez facilement pas mal de profondeur de champ… et moi je recherche les oiseaux… alors un 600mm avec ce format, c’est enfin gérable en poids et en encombrement !

    Je suis votre fil avec attention, merci.

  • Schoenenweid André

    Merci pour ces belles photos qui incitent à trouver des points de vue originaux. La comparaison entre les deux photos de la fougère est très instructive.

  • Anne-Laure Jacquart

    Merci pour vos commentaires, Carla, Yves, et André ! 🙂

    Ravie que vous trouviez cela inspirant et instructif !

    Yves, oui, je ne sais pas ce que je ferais sans mon petit hybride… J’aime tellement pouvoir bénéficier de jolis effets de profondeur de champ tout en « voyageant léger » ! 😀 😉

Répondre à céline Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *